Luttes LGBT

  • Doona, CROUS assassin ! Institutions transphobes !

    Mercredi 23 septembre, Doona, une étudiante trans, a mis fin à ses jours à la gare Saint-Roch à Montpellier. Cette jeune femme avait déjà lancé plusieurs appels à l’aide sur les réseaux sociaux. La précarité, le CROUS, la transphobie l’ont menée dans une impasse. Mobilisations à Dijon cette semaine contre la transphobie et la précarité.

  • La Pride 2020 podcastée

    À partir des enregistrements pris dans la manifestation, ce petit montage de 14 minutes essaie de rendre un peu de l’ambiance de cette journée complètement inédite à Dijon.
    Entre autre, on y entend (...)

  • Récit de la Marche des Fiertés du 27 juin 2020 à Dijon

    Après ces derniers mois moroses et le choix politique du confinement qui a contraint les actions militantes,
    Parce que la lutte contre les discriminations, les inégalités, pour vivre et nous épanouir dans nos corps, dans nos genres, dans nos vies… est toujours présent,
    Parce que combattre ensemble le système cisgenre hétérosexiste et raciste est toujours d’actualité,
    Parce que nous avons besoin d’exprimer colère, revendications, solidarité et fiertés,
    Plusieurs collectifs TPGBQIA+ et féministes se sont rassemblées autour de l’organisation de ce rassemblement politique annuel.

  • La marche des fiertés en images

    Retour en images sur la marche des fiertés du samedi 27 juin, une déambulation revendicative et festive. Des slogans, des pancartes, des chants, des collages, des vélos pimpés, des paillettes, et plusieurs centaines de personnes qui ont pris les rues dijonnaises pour lutter contre le cis-tème hétéro-patriarcal et pour toutes celles et ceux qui ne suivent pas la norme oppressive de cis-thème hétéro.

  • Marche des fiertés à Dijon !

    Plusieurs personnes de différents collectifs / associations lancent une marche des fiertés le samedi 27 juin à Dijon.

  • Stigmates : diviser pour mieux régner ?

    Toutes les discriminations ont un point commun : le rejet collectif de la différence et la construction sociale du stigmate. En bref, construire les inégalités à partir des différences. Ici, avec l’aide de Naruto-kun, on aborde le concept de retournement du stigmate d’Ervin Goffman. Construction d’une identité marginale, lutte sociale, culturelle et politique, et affirmation de soi !

  • Le 1er mai 2020, la colère féministe se déconfine !

    Aujourd’hui les féministes convergent avec le mouvement des travailleur-euse-s et chômeur-euse-s qui revendiquent un changement radical de société. Les revendications féministes renouvellent la lutte contre le capitalisme en offrant une perspective plus ample qui implique la vie dans sa totalité et pas seulement le travail salarié. Sortons de la fatalité, imaginons des luttes différentes, sortons des actions et pensées raisonnables. Réinventons un monde !

  • [Dijon] Un amour comme un autre

    Le 14 février, 20h30, l’Association de la Maison Maladière (21 rue de Balzac, Dijon) vous invite à une soirée-courts-métrages, une occasion de parler d’amour et d’homosexualité, pour dépasser les clichés, interroger l’hétéronormativité de nos représentations et combattre l’homophobie.

0 | 10 | 20