Ailleurs

Nous, détenus, bloquons les prisons de France

Alors que des mutineries secouent des dizaines de prisons en France, une tribune circule depuis quelques jours, appelant les prisonniers à « bloquer les prisons ». Les détenu.es y dénoncent toute la violence du monde carcérale, qui n’est qu’accentuée par la crise actuelle.

Communiqué de l’EZLN face à la menace du coronavirus

Face au coronavirus l’Armée Zapatiste de Libération Nationale ferme les Caracoles, appelle à ne pas abandonner la lutte et « à ne pas perdre le contact humain, mais à changer temporairement nos façons de faire pour nous reconnaître compañeras, compañeros, compañeroas, hermanas, hermanos, hermanoas. ». (16 mars 2020)

Appel à la grève des loyers

La proposition d’une grève des loyers se propage depuis quelques jours, parallèlement au coronavirus, en réaction à la crise politique, économique et surtout sociale qu’il provoque, qui vient s’ajouter à ladite « crise sanitaire » qui dure depuis quelque temps.

Le 8 mars ne se fera plus sans les lesbiennes !

Le cortège de Paris a été confronté à des menaces et des agressions inacceptables. Nous avons été mises en danger, menacées et agressées par un groupe, composé majoritairement d’hommes, qui a décidé de prendre la tête du cortège.

Le 5 mars, l’université et la recherche s’arrêtent

La coordination nationale des facs et labos en lutte réunie les 1er et 2 février 2020 à Saint-Denis a rassemblé plus de 750 étudiant·es, enseignant·es et/ou chercheur·es appartenant à 82 disciplines, ingénieur·es, membres des personnels administratifs, techniques, sociaux, de santé et des bibliothèques, précaires ou titulaires. Appel à mobilisation.

Lutter pour la vie, c’est pas fini !

Quoi qu’on en dise, le mouvement bat son plein. Et aussi riche que soit sa créativité, il lui reste de beaux jours devant lui et encore beaucoup à inventer. Le peuple veut la retraite du régime !

Grève de la faim et incendie au CRA de Vincennes

Depuis plusieurs jours les prisonniers du Bâtiment 2A du centre de rétention administrative de Vincennes avaient lancé une grève de la faim. Une répression violente de la part des flics a suivi. Le 4 février au soir, des prisonniers ont appelé pour dire que le bâtiment était en feu.

0 | ... | 20 | 40 | 60 | 80 | 100 | 120 | 140 | 160 | 180 | ... | 320