La Mistoufle


La Mistoufle - 2018

Nous, la Mistoufle, animons la bibliothèque La Sociale au fond majoritairement libertaire et constitué aussi de romans, livres de philo et d’histoire. Nous souhaitons que ce soit un espace de rencontre et de
réunions pour d’autres collectifs ou associations amies.

Le petit groupe de personnes que nous sommes remet en question la société capitaliste et tente des modes d’organisation et d’échanges humains qui reposent sur l’autogestion et l’auto-émancipation en libre
association. Le groupe est rattaché à la Fédération Anarchiste et ses activités sont variables. Selon les envies et les personnes du moment, cela va de la permanence de la bibliothèque, la reprise de La Mistoufle en journal mural, des collages, le soutien aux luttes...

Permanences de la bibliothèque les jeudis de 18h à 20h au 3e étage du café Le Chez Nous (impasse Quentin).


La Mistoufe - Historique

C’est initialement le nom de l’hebdomadaire communiste - anarchiste qui paraît à Dijon entre novembre et décembre 1893. Fondé par Joseph Hinaut, François Monod et H. Poirel, le journal se nomme alors Mistoufe. A cette époque, au moins 6 numéros sont connus, du 5 novembre au 10 décembre 1893.

Monod, le fondateur de la Mistoufe est condamné en 1894 par la cour d’Assises de Dijon à une peine de travaux forcés en Guyane et à la relégation pour avoir fondé le journal et fait l’apologie du geste de Caserio suite à l’assassinat de Sadi Carnot en juin 1894.

Il s’ensuit une longue période jusqu’en 1982, où un groupe libertaire se reconstitue avec des ventes du journal le Monde Libertaire et des collages. Le groupe s’investit l’année suivant dans le local de la rue Jeannin.

Il n’y a plus trace de journal Mistoufe jusqu’en février 1989. A cette date, le journal ré-apparaît et des conférences sont organisées. En 2004 le groupe se transfert au local actuel, au-dessus du Chez Nous. Le
journal devient la Mistoufle et des publications apériodiques continuent. En parallèle, des collages et des rencontres sur les thèmes libertaires sont organisées. La publication au format journal se poursuit jusqu’en 2015."

  • « Il fallait inventer de nouveaux modes d’organisation » : entretien avec le réseau d’entraide des Tanneries

    Depuis plus d’un mois, plusieurs collectifs affiliés à l’espace autogéré des Tanneries ont mis en place un réseau d’entraide pour ravitailler celles et ceux qui en ont besoin. Les Tanneries sont ainsi devenues un point de stockage de nourriture et de distribution de colis alimentaires. Plusieurs participant·e·s ont tenu à nous raconter leur expérience au sein cette initiative bancale et joyeusement déter’.

  • Confinement à deux vitesse, pendant et après. 

    Le confinement ne doit pas être une mesure de classe, nous ne sommes pas tous égaux face à cette mesure. Ce sont toujours les mêmes qui paient les pots-cassés, le gouvernement va profiter de la crise pour abattre encore plus d’acquis sociaux. Il faut exiger maintenant !

  • La mixité choisie et sa légitimité

    Suite aux divers commentaires et messages adressés au groupe la Mistoufle FA concernant des événements organisés à destination d’un public sans hommes cisgenres, la Mistoufle FA rappelle son engagement à l’existence d’un groupe non mixte au sein de son organisation et vouloir porter un discours féministe.

  • [Dijon] Appel à un cortège Anarchiste

    Le gouvernement s’entête et tient toujours à faire passer sa contre réforme pour briser les dernières conquêtes sociales arrachées par la lutte sociale. Malgré la lutte héroïque des lions et des lionnes (...)

  • Pour l’ouverture d’un centre social autogéré en banlieue de Dijon

    Un centre social c’est quoi ? Et comment ça marche l’autogestion ? À destination des personnes précaires, pour se retrouver, pour s’entre-aider, pour apprendre à vivre sans le capitalisme et continuer à mener les luttes... la Mistoufle FA veut ouvrir un centre social autogéré et elle a besoin de coups de pouce.

  • Conférence/Discussion sur le racisme anti-asiatique (REPORTÉ)

    Le groupe La Mistoufle-FA organise une conférence dans le prolongement de sa lutte Antifasciste et Antiraciste. Pour l’occasion Jean-Victor Rath, militant politique, sera présent pour parler des racismes dans le milieu Queer et dans la société réactionnaire actuelle.

  • Repas de soutien de la Mistoufle

    C’est le retour des frites mensuelles de la Mistoufle-FA. L’ouverture du centre social, les amendes, la grève générale qui s’annonce longue et combative, les tracts et affiches. Tout ça, ça coûte (...)

  • KarACAB

    Le groupe La Mistoufle-FA organise un gros karaoké en soutien à l’ouverture de son centre social dans la banlieue de Dijon. Si tu as envie de proposer des sons , envoie nous ça sur Facebook ! On te (...)

  • Bouffe de soutien aux inculpé·es

    Mardi 14 mai 2019 à 20h Au Chez Nous
    Le mouvement dure, contre le capital et son monde… Et les potes tombent, victimes de la repression. Pour soutenir ses inculpé.es, le groupe La Mistoufle de la (...)

0 | 10 | 20 | 30