Risomes

Collectif de Mâlain

Réunis pour faire vivre des alternatives agri-culturelles, les différentes ramifications, activités et membres du collectif de Mâlain œuvrent pour une agriculture alternative, une relocalisation alimentaire, une ruralité vivante et une éducation populaire. Si la base matérielle du collectif se trouve à Mâlain (au 28-30 Rue de la gare), le territoire d’existence des membres et des initiatives déborde largement ce village.

Le Groupement Foncier Agricole Champs libres

Le GFA citoyen Champs Libres s’est constitué en 2015 à Mâlain. Son objectif est à la fois d’apporter des réponses pragmatiques aux verrous de l’installation agricole dans l’accès au foncier mais aussi de promouvoir concrètement un autre rapport à la terre, considérant celle-ci comme un bien commun et souhaitant lui restituer sa vocation nourricière. La charte fondatrice du GFA « affirme des valeurs de solidarité, de partage, de respect de l’autre et de l’environnement dans un souci de vivre mieux ensemble et d’expérimenter des modes de vie plus soutenables ». Le but est de développer des liens éthiques de solidarité, de coopération et d’échanges entre citoyens, autour de l’installation et du maintien de paysans et de porteurs de projets en milieu rural. Le GFA soutient, par l’acquisition et la gestion collectives de terres agricoles, des projets qui s’inscrivent dans le cadre d’une agriculture paysanne respectueuse du vivant. A ce jour, le GFA est composé de 126 associés et gère un peu plus de 7 ha de terres pour soutenir plusieurs activités agricoles du collectif.
>>> En savoir plus : http://alternatives-agriculturelles.fr/gfa-citoyen/

L’association RISOMES – Réseau d’Initiatives Solidaires Mutuelles et Ecologiques

RISOMES, c’est aujourd’hui 8 groupes-action organisés horizontalement où chaque membre peut trouver sa place, proposer ses idées, agir concrètement, dans un cadre collectif et bienveillant ; et avec l’objectif de promouvoir les transitions et ruptures nécessaires pour un monde plus juste socialement et plus soutenable écologiquement. L’association RISOMES a été créée dans la dynamique collective initiée avec le GFA avec l’intention d’élargir les champs d’action et de favoriser et valoriser l’engagement concret des personnes qui ont envie de vivre autrement. L’association expérimente des modes de démocratie non délégative et participative soutenant des groupes d’actions et permettant des rencontres et partages horizontaux. Créée en février 2016, l’association compte environ 200 adhérents dont un tiers sont aussi des associés du GFA. RISOMES anime le Chauffe Savates, café associatif installé à Mâlain, porte le projet d’une épicerie coopérative, et se compose d’autres groupes comme l’université populaire et buissonnière, un groupe de pratiques sur les échanges non-marchands ou encore un groupe autour des biodiversités. L’association a organisé le Festival Atout Bout d’Champ en 2017 à Mâlain, festival des alternatives agricoles, alimentaires et écologiques.
>>> En savoir plus : http://alternatives-agriculturelles.fr/risomes/

Les activités agricoles et artisanales

Actuellement, cinq activités agricoles et artisanales sont lancées sur le lieu :

La Milpa, un jardin potager permaculturel avec une vocation pédagogique ;
La ferme de la cocotte d’Or, un élevage paysan et bio de poules pondeuses et un verger agro-écologique
La Brasserie de la Roche Aigüe, une fabrication de bières artisanales bio
Le GAEC Bouillot-Salomon, vignes et fabrication d’un vin bio et naturel

Un pain pour deux mains, fournil paysan, culture de céréales à partir de semences paysannes pour la fabrication de farines et de pains.
Les porteurs d’activités partagent un lieu, une même envie de mutualiser et cherchent à intensifier des coopérations humaines et professionnelles.
>>> En savoir plus : http://alternatives-agriculturelles.fr/

« Ce n’est pas parce que les choses sont difficiles que nous n’osons pas, mais parce que nous n’osons pas qu’elles sont difficiles ». L’envie est d’expérimenter un recours à la terre dans une démarche ouverte et solidaire qui puisse permettre à la fois de résister aux destructions et crises qui s’intensifient un peu partout, mais aussi construire dès maintenant et concrètement la possibilité d’autres mondes.

  • Dans les filets de Linky

    Malgré le silence et le mépris des médias, une vaste controverse et de nombreux conflits entourent actuellement le remplacement des 35 millions de compteurs électriques en service par de nouveaux compteurs dit « communicants » ou « intelligents », appelés Linky.