Violences policières

  • La réponse des « abrutis » de FO au ministre de l’intérieur

    Nous relayions il y a quelques jours l’acharnement juridique et policier dont est victime le secrétaire régional de FO et sa famille. Cet achernement s’est encore manifesté durant la visite de Christophe Castaner à Besançon la semaine dernière.

  • [Grenoble] deux jeunes hommes sont morts des suites d’une intervention policière

    Dans la nuit du 2 au 3 mars 2019, un véhicule de la BAC a voulu interpeller deux jeunes grenoblois qui circulaient sur un scooter. Après une course poursuite, Adam Soli (17 ans) et Fatih Karakuss (19 ans) percutent un bus et décèdent sur le coup. Depuis, au quartier du Mistral, la colère s’exprime et les keufs quadrillent le quartier pour étouffer l’affaire.

  • [Paris] Acte XIII : un homme a eu la main arrachée par une grenade

    Samedi 10 février 2019, plusieurs milliers de gilets jaunes ont répondus à l’appel de l’acte XIII en défilant dans les rues de Paris. Vers la mi-journée, devant l’assemblée nationale, des affrontements ont éclaté entre manifestant.es et policiers et gendarmes. Un homme à priori photographe a voulu repousser une grenade qui venait de tomber vers sa jambe. Il a perdu plusieurs doigts lors de l’explosion de cette grenade. [1] Contrairement à ce que la pref’ raconte, il n’est pas du tout établi que cet homme s’est saisi de cette grenade.

  • La main & l’oeil

    « Déchiquetés, ensanglantés, les organes premiers de la rencontre avec le monde, les organes premiers de la révolte. »

  • Les gilets jaunes manifestent contre les violences policières

    Lundi soir plus de 150 gilets jaunes se sont rassemblés pour dénoncer les violences policères et l’acharnement judiciaire à leur encontre. Ils demandent l’interdiction de plusieurs armes de la police, et l’amnistie de tous les gilets jaunes interpellés.

  • [Rassemblement] Gilets jaunes VS la Justice

    La justice a choisi son camp. Nous en prenons acte et appelons à venir lui demander des comptes et exprimer notre solidarité avec les blessé·es et les inculpé·es, lundi 28 janvier à 18h.

  • [Projection] Dire à Lamine

    Dire à Lamine est un film documentaire long-métrage du collectif Cases Rebelles, en association avec le collectif Vies Volées (collectif de familles de victimes de crimes policiers). Le tournage a (...)

  • Dijon : Un gilet jaune torturé par la police

    Samedi 5 janvier, en marge de la manifestation, Damien a été menotté, plaqué au sol, puis tabassé. Il a ensuite passé 48h en garde à vue alors qu’il avait une côte cassée.

  • Filme un flic, sauve une vie ! Petit guide juridique pour filmer la police

    Au vu des nombreuses agressions policierères de ces dernier jours cet article est plus que jamais d’actualité.
    Filmer la police c’est se protéger, protéger les autres et se défendre.
    Vous trouverez en pièce jointe des articles de loi, des avis, une ordonnance et de la jurisprudence relatifs au droit de filmer la police.

0 | 10