Réflexion

  • Une histoire de lutte à la SECU

    C’est dans la revue TIMULT (n°10 sur la mutualisation) que nous rencontrons le long combat politique d’une travailleuse dijonnaise au sein de la sécurité sociale. Cette même CPAM de Chenôve qui abrite aujourd’hui de nombreuses personnes exilées de divers pays d’Afrique !

  • Camarade, lâche-moi la grappe avec l’Union Européenne

    Depuis quelque temps, certains font mine de découvrir que l’Union Européenne mène une politique libérale sur le plan économique. Les adeptes du départ de l’Union Européenne se sentent pousser des ailes. Avec le mouvement des Gilets Jaunes, pas une assemblée sans que quelqu’un ne rappelle que « rien ne se fera » sans cette sortie, la Frortie [1]...

  • Cher Eric Drouet,

    « S’il y a des émeutes qui ne conduisent ni à l’insurrection ni à la révolution, il n’y a pas de révolution ni d’insurrection qui ne commencent par une émeute. L’émeute est un début de débat. »

  • Les vertus de l’inexplicable – à propos des « gilets jaunes »

    Les révoltes n’ont pas de raisons. En revanche, elles ont une logique. Et celle-ci consiste précisément à briser les cadres au sein desquels sont normalement perçues les raisons de l’ordre et du désordre et les personnes aptes à en juger.
    Un texte de Jacques Rancière

  • La chasse aux chômeurs est rouverte

    Voici quelques éléments concernant l’attaque en règle du droit au chômage en cours, qui s’annonce comme une véritable chasse aux chômeurs, avec comme trophée de chasse pour les patrons 5 milliards d’euros et de la main d’œuvre disciplinée. On entend pas mal parler en ce moment d’un décret d’application d’une loi votée l’été dernier sur le contrôle des chômeurs. Le décret a été promulgué le 30 décembre.

  • Putride patrie : sur le Service National Universel

    Pas à pas, le Service National Universel (SNU) se dévoile et se révèle être un véritable service militaire. Les annonces de ce mercredi 16 janvier du perfide Gabriel Attal, Secrétaire d’État auprès du ministre de l’Éducation Nationale et de la Jeunesse, ne font que le confirmer.

  • [Vidéo] Aglaurée jaune

    « À certaines heures, dans certaines échappées au détour d’une rue, tu vois s’ouvrir devant toi le soupçon de quelque chose d’unique, de rare et peut-être de magnifique. »

  • Ecologie du terrorisme

    Quelques notions sur l’emploi par l’État et l’Empire-marchand dans son ensemble de la notion de terrorisme.

  • Neuf mois de prison provisoire pour quelques traces d’ADN

    Alors qu’à travers la France les forces de l’ordre s’agitent férocement pour défendre le régime, S. dort en détention provisoire depuis le 27 mars 2018 à la maison d’arrêt de Limoges. Accusé d’avoir incendié des véhicules de la gendarmerie à la caserne Jourdan de Limoges, il est retenu pour quelques traces d’ADN frauduleusement obtenues.

  • Les Gilets jaunes et la question démocratique

    Le mouvement des Gilets jaunes ne cesse d’embarrasser le pouvoir, ses défenseurs et ses interprètes médiatiques privilégiés. Porté par des personnes entrées par effraction dans l’espace public, il met sur le devant de la scène des questions gênantes.

  • Référendum d’Initiative Citoyenne ou Révolution ?

    La révolution : si on le prend au sérieux, le mot est vertigineux. Alors, par peur de lui même une partie du mouvement croit trouver dans le RIC une solution pacifique et institutionnelle. C’est une impasse.

  • Etre enseignant, c’est quoi ?

    Une collègue exprime des interrogations, des doutes et des colères à sa manière et avec ses mots. En avons-nous encore le droit ? Ne sommes-nous plus que des bêtes de somme ?

  • Les mères avec les lycéens réprimés par la police : ne touchez pas à nos enfants !

    C’est en tant que mamans unies et déterminées que nous nous adressons à l’État : ça suffit, nous vous interdisons d’humilier, de mutiler et de détruire nos mômes ! Nous ne laisserons pas faire ! Nous protégerons nos enfants par tous les moyens nécessaires, parce que nous les aimons, que c’est notre avenir, et parce que c’est notre devoir de parents !

  • La sécurité d’un monde qui s’écroule

    « Après une soirée de ce type, de nombreuses personnes ont dit "plus jamais tous ensemble dans la rue". L’idée de ne plus pouvoir vivre un grand événement collectivement est une défaite pour tout le monde, et peut-être notre devoir devrait justement être celui de ne pas céder à la résignation. »

0 | 20 | 40 | 60 | 80