Aquarius : malgré les pressions, l’équipe de l’Aquarius continue sa mission de sauvetage en mer

Le Panama révoque le pavillon du navire à la demande explicite du gouvernement italien, les gardes-côtes libyens tentent de transborder sur leur bateau des migrant·es que l’ONG avait secouru·es, mais celle-ci tient bon.

« Le samedi 22 septembre, l’équipe de l’Aquarius a été choquée d’apprendre qu’une communication officielle émanant des autorités panaméennes, indiquait que le gouvernement italien les avait exhorté à prendre des « mesures immédiates » contre l’Aquarius. Le message des autorités maritimes du Panama expliquait alors que « malheureusement, il faut qu’il [l’Aquarius] soit exclu de notre registre, car maintenir ce pavillon impliquerait de sérieuses difficultés politiques pour le gouvernement panaméen et pour la flotte panaméenne qui travaille dans les ports européens ». Cela intervient en dépit du fait que l’Aquarius répond à toutes les normes maritimes en vigueur et qu’il respecte scrupuleusement les spécifications techniques exigées par les autorités du Panama. »

Lire l’article relayé par Cric-Grenoble :

Le Panama révoque le pavillon de l’Aquarius sous la pression du gouvernement italien.

relayé de la liste migreurop. Cette révocation résulte de la pression économique et politique flagrante exercée par le gouvernement italien. Elle porte un coup violent à la mission humanitaire vitale de l’Aquarius, le seul navire de recherche et de sauvetage non gouvernemental encore présent en Méditerranée centrale.

A lire sur CRIC

« Pour la première fois depuis leur présence en Méditerranée, les membres du navire humanitaire Aquarius, affrété par SOS Méditerranée, ont refusé d’obéir aux ordres des garde-côtes libyens : ces derniers leur avaient demandé, le 20 septembre, de transborder sur leur bateau libyen des migrants que l’ONG avait secourus. »

Lire l’article relayé par Cric-Grenoble :

Pour la première fois, l’Aquarius refuse d’obéir aux ordres des garde-côtes libyens

Relayé de la liste migreurop. Jeudi 20 septembre, l’Aquarius a refusé de transborder sur le bateau des garde-côtes libyens des migrants secourus par le navire humanitaire quelques heures plus tôt. Hors de question de renvoyer des naufragés dans un pays qui ne garantit pas leur sécurité, se justifient les militants.
L’Aquarius refuse catégoriquement de renvoyer les migrants secourus en Libye. Crédit : Maud Veith / SOS Méditerranée
http://www.infomigrants.net/fr/post/12168/pour-la-premiere-fois-l-aquarius-refuse-d-obeir-aux-ordres-des-garde-cotes-libyens

A lire sur CRIC

P.-S.

Articles issus de la liste de diffusion migreurop.


Articles de la même thématique : Accueil des migrants

Une remise de lettre à la société SEM, propriétaire du bâtiment occupé par des demandeurs d’asile

Une cinquantaine de personnes, habitant.es et soutiens, sont venues assister à la remise du courrier adressé à l’entreprise propriétaire du bâtiment occupé par des demandeur, d’asile rue Becquerel. le lieu devient est expulsable à partir du 10 juillet suite à une procédure passée en référé au tribunal au mois de juin. Il s’agit en fait d’uen demande de rendez-vous pour trouver une autre issue que l’expulsion.

[Rassemblement de soutien] Être étranger n’est pas un crime !

Un jeune dijonnais d’origine étrangère est attaqué au pénal pour être rentré en France sans visa alors qu’il était enfant. Le collectif soutien asile 21 appelle à se rassembler devant le tribunal jeudi 9 juillet à 8h30 pour le soutenir !

Menace d’expulsion des demandeurs d’asile de la rue Becquerel

Remise de courrier et rassemblement le mercredi 8 juillet à 10h devant les locaux de la société Est Métropole, propriétaire du bâtiment, 8 rue Marcel Dassault.

Articles de la même thématique : Police aux frontières

La solidarité avant tout. Vraiment ? Un regard sur les pays européens

Comment COVID-19 affecte les régimes de détention et d’expulsion en Europe.
La pandémie du Covid19 plonge tous les pays du monde entier dans une crise économique et une crise de santé publique – le virus nous affecte tou.te.s. Malgré son envergure mondiale, les États et leurs gouvernements cherchent des réponses nationales.

No Borders : Appel à contributions et soirée de soutien samedi 2 mai

Invitation à contribuer à une soirée de soutien en ligne pour des projets No Border aux frontières, et date à mettre dans vos agendas

Nouvelles frontières ? Les migrant·es traqué·es dans les bus Paris-Lyon

Un matin de janvier 2019, on s’est rendu·es à trois à la gare de Perrache. On s’est rencardés auprès des personnels présent·es. Ils et elles nous ont confirmé que les contrôles de bus y sont récurrents.