[Strasbourg] Expulsion de la ZAD de Kolbsheim

Ce lundi 10 septembre au matin, 5h, 500 policiers se déploient sur la ZAD du Moulin à Kolbsheim (nord-ouest de Strasbourg), lieu occupé contre la construction d’une autoroute nommée GCO (pour Grand Contournement Ouest)

La ZAD de Kolbsheim

Des habitant·es de la ZAD, leurs soutiens et électrons libres opposés au GCO à Strasbourg, agissent sur le terrain pour faire barrage à Vinci, son projet d’autoroute et son monde…

LE GCO C’EST QUOI ?

Le GCO – pour Grand Contournement Ouest de Strasbourg (ou COS… ou A355) – est un projet de 24 km d’autoroute à péage, soit disant destinée à désengorger la section urbaine de l’A35 strasbourgeois, en passant par l’Ouest, notamment dans une zone rurale que l’on appelle le Kochersberg, avec la destruction de terres agricoles parmi les plus fertiles d’Europe, mais aussi l’anéantissement de plus de 10 hectares de forêt près de Vendenheim, ainsi que le massacre d’un espace naturel exceptionnel entre les communes de Kolbsheim et Ernolsheim-sur-Bruche. 24 communes seraient directement impactées par ce projet.

L’idée de contourner Strasbourg par l’Ouest est aussi ancienne que l’implantation d’un aéroport à Notre-Dame-des-Landes.

Le GCO est né au siècle dernier, au début des années 1970. Tombé dans l’oubli au cours des années 80′, il resurgit au milieu des années 90′. En 2005, une expertise indépendante est réalisée. Le « rapport TTK » démontre l’inutilité du projet. Malgré ce constat, l’enquête publique en 2006 se conclut par un avis favorable qui débouche en janvier 2008 par la signature du décret en Conseil d’État de la déclaration d’utilité publique (DUP).

Sur le point d’être abandonné (en 2012), il a refait surface au moment du plan de relance du gouvernement pour déboucher sur un second projet (fin 2013) : on passe d’une autoroute à péage de 2×3 voies à 2×2 voies avec une emprise foncière réduite de 750 à 350 hectares. En octobre 2015, ARCOS/VINCI est désigné pour la seconde fois, constructeur/concessionnaire du projet. Une concession officialisée par le Conseil d’Etat le 29 février 2016 pour une durée de 54 ans – historique du projet en dates ici.

Ce projet vieux de plus de 40 ans est soutenu par la Région Grand Est (anciennement Région Alsace), le Département du Bas-Rhin (67), ainsi que par la Chambre de Commerce et d’Industrie du Bas-Rhin (CCI). Depuis 2014, la ville de Strasbourg, jusque là opposée au travers de son maire Roland Ries, a changé de camp.

Controversé, le GCO est contesté depuis 20 ans par des élus, des agriculteurs, des citoyens et asso- ciations. Le collectif GCO non merci, créé en 2003, regroupe toutes ces personnes.

Début des opérations de gendarmerie sur la ZAD du Moulin

Le préfet de région Jean-Luc Marx a dit en conférence de presse le 31 août dernier que les opérations sur le terrain débuteraient ce lundi 10 septembre. Sur la ZAD, vous êtes invité·es à un café-ZAD dès 5h. Le collectif présent sur place essaiera de vous tenir informé·es de la situation autant que nous pourrons. Nous rappelons qu’il y a la défense de la ZAD du Moulin à organiser d’une part, mais le projet GCO c’est 24km de Vendenheim (au nord) à Innenheim (au sud). D’autres secteurs sont également menacés par des déboisements comme la forêt du Krittwald sur Vendenheim, aux abords de l’autoroute A4. EN CAS D’INTERVENTION SUR LA ZAD, NOUS RAPPELONS QUIL EXISTE TROIS POINT DE CONVERGENCES. S’il doit y avoir d’autres secteurs, nous vous tiendrons informé·es. Gardez l’oeil ouvert et n’hésitez pas à nous remonter vos observations.

/ !\ Trois points de convergences :

1. Rassemblement devant la Mairie de Kolbsheim
2. Rassemblement au parc des sports à Ernolsheim/Bruche
3. Rassemblement devant la préfecture à Strasbourg

Suivre le fil info ici :
http://zaddumoulin.fr/flash-infos-10-09-2018