[Grenoble] Sur la violence de la police à la frontière. la police frappe, vole et ménace les exiléEs de passage.

Une nuit d’Aout Le quotidien à la frontière du Montgenèvre, entre la France et l’Italie, ce que vivent les exilé.es et solidaires, cela nous l’avons maintes fois raconté. Ce soir là comme chaque soir, des personnes exilé.es partent, avec chacunE un sac où illes ont fourré habit, casse-dalle, argent. Illes se font attraper par les gendarmes sur les terrains de golf. Illes finissent par sortir de la PAF, reviennent à Chez Jésus. Là, illes découvrent que leur argent a disparu. Cet enregistrement raconte la suite de événements.
Sans préjuger des réflexions ou émotions qui pourraient vous assaillir, nous tenons à rappeler que ceci est le témoignage exceptionnel d’une situation habituelle.


Voir en ligne : Sur la violence de la police à la frontière. la police frappe, vole et ménace les exiléEs de passage. - CRIC