L’absurde amende pour ivresse manifeste

Depuis quelques années, il est de plus en plus simple de se retrouver dans les geôles de Suquet, pour n’avoir rien fait d’autre que de rentrer chez soi un peu trop ivre. Les brigades de nuit ont en effet tous les droits pour arrêter celles et ceux qui leur semblent en « état d’ivresse manifeste », le « manifeste » étant réservé à l’appréciation des policiers...
Cette arrestation vous fera passer une agréable nuit dans les cellules de dégrisement de Suquet, des cellules borgnes, qui sentent l’urine de tout ceux que les flics n’ont pas daigné laisser aller aux chiottes, pour se faire auditionner au petit matin, et parfois avoir des poursuites.

Ce matin, le Bien Public nous apprend que désormais, les personnes en état d’ivresse manifeste devront aussi payer 120 euros.

La raison : leurs arrestations coûtent trop cher !

Nous, on avait une solution beaucoup plus simple pour alléger les comptes et l’ambiance dans les rues...