Les statues saignent contre les grenades

À Rennes, toutes les statues de la ville ont les mains recouvertes de sang, pour exiger l’arrêt de l’usage des grenades à charge explosive.

Espérons que le mouvement se répande !