Lettre à MM Macron et Collomb

Lettre d’une « mère en colère » au sujet de l’actuelle forte répression menée par le gouvernement sur les mouvements de la jeunesse comme au lycée Arago le 22 mai dernier.

En 1986 j’avais 16 ans et nous étions lycéens, étudiants et fonctionnaires dans la rue comme aujourd’hui. Je n’oublierai jamais que l’un des nôtres est mort sous les coups des gardes mobiles et c’est pour cela que le projet Devaquet de réforme de l’université avait été retiré...
Aujourd’hui c’est ma fille qui a 16 ans. Comme tous les jeunes de son âge elle est terriblement inquiète pour son avenir, dans une société qui laisse sur le côté les plus fragiles et les plus précaires.

Ce qu’il s’est passé le 22 mai au lycée Arago est très grave. Lorsqu’un gouvernement tape sur ses enfants, c’est toujours un aveu d’échec.

Ce déploiement des forces de l’ordre et les événements qui en ont découlé témoignent de votre volonté de casser le mouvement des lycéens et des étudiants désireux d’être acteurs de leur avenir. Le délire judiciaire qui s’en est suivi avec la mise en examen d’élèves mineurs témoignent de votre incapacité à gérer la situation, mais surtout votre volonté d’en faire des exemples afin d’apeurer élèves et parents. C’est réussi !

Lire la suite sur Paris-luttes.info

Lettre à MM Macron et Collomb

Lettre d’une « mère en colère » au sujet de l’actuelle forte répression menée par le gouvernement sur les mouvements de la jeunesse comme au lycée Arago le 22 mai dernier.

Lettre à MM Macron et Collomb
par Une mère en colère