Marche mondiale contre Monsanto/Bayer

Le 18 mai 2019, pour la septième année consécutive, des citoyens du monde entier se rassembleront dans des dizaines de villes pour des Marches et des actions non-violentes. Ils manifesteront contre le système agro-industriel incarné par les multinationales de l’agrochimie, responsables de l’empoisonnement de la planète et de ses habitants actuels et futurs.

La Marche mondiale contre Monsanto/Bayer (MaM) n’a pas vocation à se limiter à une simple marche, ni à un seul jour de mobilisation : il s’agit surtout d’un événement citoyen et militant, autogéré localement par les personnes qui s’en emparent et qui s’organisent, dans une logique horizontale de convergence et de non-violence, afin d’assurer la participation du plus grand nombre.

Sur Dijon, le regroupement aura lieu sur la Place F. Rude (Place du Bareuzei) ce samedi 18 mai vers 10H30 : distribution de tracts, informations ...

Nous profiterons de ce moment pour rappeler la campagne « J’ai du glyphosate dans mes urines » qui prochainement déposera une deuxième plainte et fera une cession d’analyse d’urine le 15 juin à Quétigny.

http://www.combat-monsanto.org/



Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Ajouter un document

Articles de la même thématique : Agriculture productiviste

La Gazette des confiné·es #9 - Science, peurs et épandages

Comment se réapproprier la science, la lutte contre l’épidémie, mais aussi nos émotions ? Et que penser de la sortie du confinement ? Nécessaire ou irresponsable ? La gazette vous donne les dernières nouvelles sur l’épandage des pesticides et l’international, tout en invitant à la réflexion collective.

Agrobussiness & épidémie : d’où vient le coronavirus ?

Le biologiste Rob Wallace souligne la responsabilité de l’agriculture capitaliste dans l’émergence de nouvelles infections et esquisse des mesures radicales pour les empêcher, des mesures contre le capital.

[MAJ procès reporté] Soutien aux Faucheurs Volontaires d’OGM convoqués au tribunal

Le 15 août 2018 dans l’Aveyron, 58 faucheuses faucheurs ont neutralisés un champ de tournesol OGM du groupe semencier RAGT. Pas de procès à ce jour, mais deux côte-d’oriens, Laurent et Michel sont convoqués pour refus de prélèvement d’ADN et d’empreintes.

Articles de la même thématique : OGM

Soutien aux Faucheurs Volontaires d’OGM convoqués au tribunal !

Rassemblement mardi 23 juin devant le tribunal pour soutenir deux faucheurs d’OGM poursuivis pour refus d’ADN.

Soutien aux Faucheurs Volontaires d’OGM convoqués au tribunal !

Suite au fauchage d’une parcelle de tournesol près de Rodez en août 2018 , deux faucheurs cote-d’oriens (5 personnes au total sont convoquées) sont convoqués au tribunal pour ne pas avoir voulu donner leur ADN et leurs empreintes anthropométriques.

Des Faucheurs Volontaires convoqués en gendarmerie

Le 15 avril 2017, une centaine de Faucheuses et Faucheurs Volontaires d’OGM avait neutralisé, à visage découvert, une plate-forme d’essai de colzas OGM mutés, mise en place à Villy-le-Moutier, près de Beaune, par la firme agrochimique et semencière KWS.