Menace d’expulsion sur la ZAD de Notre-Dame-des-Landes

Le gouvernement a anoncé qu’il procéderait à des expulsions sur la ZAD dès le 9 avril. 25 escadrons de gendarmerie mobile (2500 gendarmes) sont mobilisés sur place pour l’intervention, 15 compagnies de CRS sont mobilisées à Rennes et Nantes pour le maintien de l’ordre. Le ministère de l’intérieur déclare ne pas vouloir procéder à l’évacuation de la ZAD, mais à des expulsions qui concernent une centaine de personnes parmis les occupants. Selon les déclarations du ministère, les personnes entrées dans un processus de régularisation de leur présence ne seraient pas visées .

Tenez-vous au courant régulièrement sur le Site de la zad