« Moi Han, toi Jabba » : sur le traitement médiatique de #BalanceTonPorc

L’actualité du mois de janvier a vu coïncider la promotion de la sortie du dernier Star Wars avec le traitement médiatique de l’« affaire Weinstein » et du hashtag #BalanceTonPorc. Cette concomitance tout à fait fortuite offre néanmoins un angle étonnamment éclairant pour orienter un retour critique sur ce grand moment médiatique.

Le couple Han Solo/Jabba le Hutt résonne d’une drôle de façon avec l’hasardeuse désignation des « porcs » par le « tribunal médiatique ». L’ardeur avec laquelle il a d’un côté condamné une poignée d’individus infâmes et de l’autre défendu des innocents prétendument victimes d’une délation abusive cristallise une dichotomie entre des horribles Jabba (les « porcs ») et des Han Solo respectables (la « majorité » des hommes). Cette dichotomie est au cœur d’une configuration idéologique inédite, le « discours du grand partage », qui fait l’objet d’une recherche personnelle en étude de genre dans laquelle on montre qu’elle sert avant tout, par la stigmatisation d’une certaine masculinité et par la neutralisation des contestations féministes au maintien de l’hégémonie masculine.

Par Victor Vey.

Lire l’article entier sur l’excellent Grozeille.co



Articles de la même thématique : Études de genre

De Bern à Ferrand : une histoire racoleuse ?

Avouez, au dernier repas de famille, vous avez tenté de parler d’histoire et tonton Christian n’a que Bern à la bouche. Comment lui dire qu’il se met le doigt dans l’œil ? Kawa TV vous propose quelques clés de réflexion.

Articles de la même thématique : Sexisme(s)

[MAJ] Remaniement avec un violeur et un masculiniste : Riposte féministe !

Un appel national invite toustes les féministes à se mobiliser le vendredi 10 juillet contre le remaniement du gouvernement avec Darmanin et Dupond-Moretti en ministres. Le rassemblement de Dijon est à 19h, sur la place de la Libération.

La marche des fiertés en images

Retour en images sur la marche des fiertés du samedi 27 juin, une déambulation revendicative et festive. Des slogans, des pancartes, des chants, des collages, des vélos pimpés, des paillettes, et plusieurs centaines de personnes qui ont pris les rues dijonnaises pour lutter contre le cis-tème hétéro-patriarcal et pour toutes celles et ceux qui ne suivent pas la norme oppressive de cis-thème hétéro.

[Châtenoy] La commune sera-t-elle la victime collatérale du racisme de policiers ?

TN Rabiot Police Officiel est un groupe privé sur Facebook dans lequel des policiers, mais aussi des gendarmes, s’échangent des « centaines de message racistes, sexistes ou homophobes ainsi que des appels au meurtre » (réf streetpress.com).