Nouvelles de la présence policière à Bure et autour

À Bure et dans les villages autour, la surveillance par la gendarmerie est permanente. Un escadron de gendarmerie mobile est affecté ici sans interruption depuis l’été 2017. Les escadrons viennent de toute la France et tournent régulièrement : un escadron reste rarement plus de trois semaines sur place avant la relève. Du coup, l’intensité de la surveillance et des contrôles varie parfois en fonction de l’escadron présent sur place.

On voulait faire cet article afin de témoigner de la situation sur place et de donner des informations aux personnes qui souhaiteraient se rendre ici.

Les patrouilles des gendarmes dans les villages, sur les routes, et particulièrement devant les domiciles des personnes identifiées comme « opposantes » sont quotidiennes depuis plus d’un an (parfois plusieurs dizaines de passages par jour devant certains lieux).

Depuis un peu moins de deux semaines, l’escadron affecté ici est l’Escadron de Gendarmerie Mobile (EGM) 18/9 basé à Chauny. Depuis leur arrivée, la surveillance et le contrôle exercés par les gendarmes se sont intensifiés, après une période un peu plus tranquille depuis quelques mois. Peut-être à cause d’initiatives personnelles des flics de cet escadron, peut-être à cause d’ordres venus de plus haut, on ne sait pas trop.

Quelques exemples des stratégies utilisées par les flics depuis deux semaines dans le coin (certaines ont déjà été observées dans le coin, d’autres sont plutôt nouvelles) :

  • Il y a environ une semaine, une personne est emmenée en vérification d’identité (lors d’un simple contrôle routier), puis placée en garde-à-vue pour refus de signalétique (refus de donner ses empreintes). La personne en garde-à-vue donne aux flics le numéro d’un.e copaine pour que la copaine soit prévenue du placement en garde-à-vue. Les flics appellent alors la copaine en disant que la personne en garde-à-vue demande à ce que ses papiers d’identité soient amenés au commissariat, alors que cela n’avait pas du tout été demandé. Les flics ont donc visiblement menti pour que les papiers leur soient amenés depuis l’extérieur.

Lire la suite sur le site dédié à la lutte à Bure



Proposer un complément d'info

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?