Quartier Libre vs €coquartier

Durant sa semaine de résistance, le Quartier Libre des Lentillères a laissé quelques traces sur la phase 1 de l’écoquartier en construction

Depuis maintenant plus de 8 ans, le Quartier Libre des Lentillères lutte contre la bétonnisation d’un des derniers coins de verdure de la métropole dijonnaise. En occupant la dernière portion de ce qui fut jadis la ceinture maraîchère de Dijon, les habitants et habituées du quartier s’opposent au projet d’« écocité » porté par la municipalité.

Durant la semaine du 19 au 29 avril, avait lieu la fête de printemps des Lentillères, qui marque tous les ans l’anniversaire de la première occupation. Ces journées de chantiers, de rencontres, de manifs, et de fêtes, ont aussi été l’occasion de quelques visites sur la phase 1 de l’écoquartier, dont la construction a débuté il y a plusieurs mois sur le site des anciennes Tanneries.

« En face c’est mieux » (sur un des bâtiments de la phase 1)
« Jamais aux Lentillères » (sur une des grues de la phase 1)
L’éco-cité greenwashée

P.-S.