Recycler le territoire et... engranger les profits. Appel à rassemblement contre les projets d’aménagement du lac de Vouglans

Vendredi 28 septembre 2018 à 10h00 : Rassemblement à Cernon (dans le Jura - 39). Promoteurs, élus et financeurs sont déterminés à exploiter ce qu’il reste de nature autour du Lac de Vouglans et rendre ses environs invivables pour la population locale. Nous sommes déterminé·es à ne pas laisser passer l’aménagement de nos territoires au profit d’une poignée de capitalistes verts.
Refugees welcome, tourists go home !

Les professionnels de l’aménagement du territoire (Office de Tourisme, Communautés de Communes, Élus, …) doivent se réunir à Cernon pour discuter, entre gens sérieux, du futur touristique du lac de Vouglans et de ses environs.
Leurs objectifs sont clairs : « valoriser les ressources du territoire », « créer des start-up de demain » et « soutenir le développement de projets ». Leur vocabulaire verdi fait de « coopératif » et de « durable », ne parvient pas à masquer leur unique but qui reste d’optimiser leurs profits au détriment de nos territoires et de ses habitants.
Ayant appris de leurs expériences passées (débats publics boycottés), ils invitent désormais les « Citoyens » directement à la table des négociations afin de légitimer leurs calamiteuses intentions.
APRÈS LA PYRALE DU BUIS : LA SPIRALE DU FRIC !
Ainsi, nous ne serons pas surpris d’apprendre demain que ce qu’il reste de paysannerie aura succombé sous la spéculation foncière et que les migrants, enjeu des temps présents, resteront livrés à eux-même - subissant les persécutions de l’ordre en marche - tandis que les touristes bénéficieront d’un confort toujours plus optimal.
Ce n’est pas parce que les écoles, hôpitaux et services publics sont démantelés tambour battant que les privatisations rampantes (EDF, SNCF,…) doivent s’étendre à toutes les sphères de nos vies ! Rationalisés et gérés, nos territoires sont confisqués.

Lucides de voir que nos lieux de vie sont vus comme des ressources à exploiter ou des terres à dépecer par les ingénieurs, aménageurs, investisseurs et élus à leur service, nous restons déterminé·es à agir pour une vie collective faite de partage et de solidarité plutôt que d’exploitation et d’enfermement.

PIRE QUE LE BRUIT DES BOTTES
LE SILENCE DES PANTOUFLES !


Afin de montrer notre opposition à ces aménagements et pour affirmer notre volonté de vouloir habiter - donc vivre - nos espaces communs, nous appelons à rassemblement :

VENDREDI 28 SEPTEMBRE dès 10h00 à CERNON


à proximité du barrage où se tiendra cette réunion de vautours !
PDF - 28.9 ko