[Rennes] 55 familles de demandeurs d’asile expulsées de leurs hébergements !

Depuis le 13 août, plusieurs dizaines de familles ont été mis à la rue. Des occupations et des mobilisations s’enchaînent depuis pour leur obtenir un toit.

Selon l’association rennaise Un Toit c’est un Droit, « plusieurs dizaines » de familles de migrant·es doivent aujourd’hui rendre la clé de la chambre d’hôtel où elles étaient hébergées depuis plusieurs mois. Les premiers départs ont commencé lundi 13 août et s’étaleront sur les prochaines semaines.
Beaucoup de ces familles avaient été mises à l’abri à l’hôtel à l’approche de l’hiver, faute de place dans les centres d’accueil pour migrant·es.

Déboutées de leur demande d’asile, selon la préfecture, elles ne seront plus prises en charge par l’état et risquent donc de se retrouver à la rue. Avec un cynisme absolu, la préfecture les enjoint alors à partir : « Leur vocation est de quitter le territoire français. Nous pourrons les accompagner dans leurs démarches auprès de l’Office français de l’immigration (Ofi) qui propose une aide au retour volontaire ».

Tenons-nous prêt·es à ouvrir des logements pour héberger ces familles !

Pour Suivre toutes les occupations et les mobilisations, lisez les mises à jour de l’article sur Expansive.info :

55 familles de demandeurs d’asile expulsées de leurs hébergements !

La préfecture d’Ille-et-Vilaine a déclaré vouloir réduire ses aides pour héberger les demandeurs d’asile. Plus de cinquante familles, soit près de 200 migrant·es, vont devoir quitter leurs hébergements provisoires d’ici la fin du mois d’août.

A lire sur expansive.info