Soirée Adama Traoré à Fontaine d’Ouche, retour sur 2 ans de combat contre un crime policier

18 juillet 2018 à 18h à la Maison-Phare, quartier Fontaine d’Ouche,
Présentation orale et vidéo de l’histoire et du combat pour Adama Traoré.

Nouvelle soirée consacrée à l’histoire d’Adama Traoré, ce jeune de 24 ans tué par des gendarmes, le 19 juillet 2016, jour de son anniversaire, à Beaumont-sur-Oise, une ville de la métropole parisienne.

Retour sur les circonstances de la bavure, les mensonges d’État, l’impunité policière, la répression et le combat sous ses multiples formes.

La soirée sera présentée par le collectif contre les violences policières et Robin Pagès, lui-même mutilé au pied par les gendarmes l’été dernier pendant une manifestation (https://reporterre.net/Blesse-gravement-par-les-gendarmes-a-Bure-Robin-Pages-poursuit-la-lutte)



Articles de la même thématique : Justice

Les violences policières ne sont qu’une partie des problèmes suscités par l’existence de la police

À l’heure où des manifestations massives animent les États-Unis contre les violences policières racistes, résonne le slogan « abolish the police ». En France, les revendications autour de la police visent en général davantage l’arrêt de certaines pratiques policières (clé d’étranglement, plaquage ventral, contrôles au faciès, etc.) que l’abolition de l’institution policière elle-même. Acta.zone a sollicité Gwenola Ricordeau pour nous éclairer sur cette revendication et ses implications concrètes.

Pour que cesse le confinement de notre lutte et de nos amitiés

Ce texte, publié sur le blog Nous sommes tou-te-s des malfaiteur-euse-s, est porté par des personnes mises en examen dans le cadre de l’information judiciaire ouverte sur des militants de Bure. Il a été rédigé par le biais de complexes allers-retours du fait de leurs contrôles judiciaires qui les obligent à « s’abstenir de rentrer en relation » entre elles. Par cette tribune, publiée également sur Reporterre et Mediapart et faisant suite à une enquête en trois volets elles souhaitent se réapproprier tant bien que mal une expression collective face à cette répression atomisante.

Les avocats reconduisent la grève, rassemblement le 12 mars

Réunis ce jeudi 5 mars en assemblée, les avocats du barreau de Dijon ont décidé de reconduire la grève contre la réforme des retraites. Ils appellent par ailleurs à un rassemblement devant le Palais de Justice jeudi 12 mars.