Abrogation urgente de l’OQTF de Issiaka Tiréra


Saône-et-Loire

La Préfecture de Saône-et-Loire a décidé depuis le 29 avril 2021 d’obliger Issiaka à quitter le territoire français (OQTF) à cause d’un problème de document d’état civil, alors que le Mali est actuellement en pleine instabilité.

Nous demandons l’abrogation de l’OQTF dont Issiaka Tiréra fait l’objet

Issiaka Tiréra est parti du Mali à l’âge de 13 ans, suite à la mort de son père, et parce que sa mère était trop pauvre pour l’élever.
Il a donc voulu gagner l’Europe pour apprendre un métier, travailler et pouvoir gagner sa vie honorablement. Il a traversé le désert, puis l’Algérie, puis le Maroc, il a traversé la méditerranée sur un bateau de fortune où il a vu mourir plusieurs de ses copains. Il a ensuite traversé l’Espagne. Et après cinq ans de périple, il est arrivé en France.

Il a été arrêté et placé en tant que « mineur non-accompagné » à Autun. Issiaka s’est ensuite engagé dans une formation de CAP Boulangerie, en apprentissage auprès de Yann Toullec, patron de la « Boulangerie médiévale » d’Autun. Après deux ans de formation et l’obtention de son diplôme, monsieur Toullec souhaite l’embaucher en CDI. Il a peu d’occasion de pouvoir garder des apprentis aussi courageux qu’Issiaka.

Pourtant, la Préfecture de Saône-et-Loire a décidé depuis le 29 avril 2021 d’obliger Issiaka à quitter le territoire français (OQTF) à cause d’un problème de document d’état civil, alors que le Mali est actuellement en pleine instabilité.

Mobilisons-nous pour que l’Etat français revienne sur sa décision et permette à Issiaka de travailler et de vivre à Autun.
Nous demandons l’abrogation de l’OQTF dont Issiaka Tiréra fait l’objet.

Signez et partagez cette pétition autour de vous !

Pour signez la pétition c’est par ici



Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Ajouter un document

Articles de la même thématique : Accueil des migrants

Une demandeuse d’asile résidente en EHPAD expulsée loin de sa famille

Le 12 janvier Mme W, 62 ans, convalescente d’un AVC après 10 jours de coma et 7 mois d’hospitalisation, sortie fin decembre pour entrer en EHPAD, a été expulsée en Belgique. Elle se retrouve ainsi séparée de sa fille qui remplissait le rôle d’aidante. Cette dernière est aussi menacée d’expulsion avec son bébé

[Besançon] Ludovic Fagaut, à la conquête du Rassemblement National

Faute de ne pouvoir proposer et réaliser quoi que ce soit, le LR Ludovic Fagaut passe son mandat à attaquer la maire EÉLV Anne Vignot. Une stratégie qui lui permet d’exister médiatiquement et de garder ses troupes fanatisées en ordre de bataille. Mais dans un contexte de regain identitaire, les escarmouches locales ne semblent plus suffire. Après avoir animé la polémique autour de Noël initiée par le RN, le voilà à stigmatiser le traitement des réfugiés dans des publications du 29 et 30 décembre dernier. Une course réactionnaire, qui déshonore l’histoire de notre ville.

Articles de la même thématique : OQTF - Expulsion

#41 Solidarité avec les personnes exilées

Où il est question de l’ouverture d’un nouveau logement pour les personnes exilées, et de la mobilisation pour lutter contre l’expulsion de Rizart et de sa famille.