Agression fasciste à la fac de Montpellier

Une milice cagoulée et armée tabasse des étudiants en lutte sous le regard complaisant du doyen de la fac de droit de Montpellier

Scène surréaliste la nuit du 22 mars dans la faculté de droit et de science politique de Montpellier. La cinquantaine de lycéens et d’étudiants qui occupaient l’amphi A, dans le cadre de la mobilisation contre la loi Vidal, se sont fait tazer et taper à coups de bâtons par une dizaine d’hommes cagoulés. Au moins trois personnes seraient partis à l’hôpital dans la foulée. Tous les témoignages désignent le doyen de la faculté de droit et de science politique de Montpellier, Philippe Pétel, comme le commanditaire de l’attaque.

« Sortez, ça va rentrer »

voir l’article sur le site d’info de Montpellier "Lepressoir"

https://lepressoir-info.org/