[En images] Près de 300 personnes rassemblées contre les lois liberticides



Ce samedi, répondant à l’appel national de la coordination contre la loi sécurité globale, et à l’appel de plusieurs associations locales comme Attac, Solidaires, ou la LDH, près de 300 personnes se sont rassemblées devant la préfecture de Bourgogne. Un soundsystem était aussi présent, pour dénoncer la répression qui vise les organisateurs de la free partie de Lieuron le soir du 31 décembre.

JPEG - 481.2 ko
JPEG - 833.6 ko
JPEG - 740 ko
JPEG - 603.2 ko


Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Ajouter un document

Articles de la même thématique : Violences policières

Articles de la même thématique : Pression - Censure

Interdiction de manifestation : à la recherche du champignon hallucinogène

Dans son arrêté d’interdiction, la préfecture de Côte d’Or utilise l’union syndical Solidaires 21 comme l’un des éléments justifiant l’interdiction de ce rassemblement. L’arrêté indique notamment « que cet appel à rassemblement a été relayé sur les réseaux sociaux par le syndicat Solidaires 21 » mais aussi « que ces derniers mois, des manifestations organisées par des membres ou collectifs issus de l’ultra-gauche, dont le syndicat Solidaires 21, ont donné lieu à des troubles à l’ordre public à Dijon ». Hallucinant.

Nouvelle procédure bâillon
 contre un journaliste à Besançon

« Toufik-de-Planoise, attaqué en justice par le patron de la boîte de nuit, est convoqué le 7 avril devant le tribunal correctionnel de Besançon. Le SNJ-CGT exprime son indignation et sa préoccupation face à l’attaque juridique visant l’un de nos confrères. »