Gilets Jaunes, Lycées : Fil Info Répression



Mercredi 5 décembre : Blocage et manifestations des lycées

2 interpellations.

Mardi 4 décembre : Blocage et manifestations des lycées

Répression
8 personnes arrêtées.

Lundi 3 décembre : Blocage et manifestations des lycées

Répression
14 personnes arrêtées dont 7 mineurs

  • 2 relâchées
  • 12 comparutions immédiates le 5 décembre (1 personne au moins envoyé à la MA pour la nuit...)

Samedi 1er : Manifestation Gilets Jaunes

Violences

  • plusieurs blessures légères par Balle de Défense (main, hanche, testicule).
  • plusieurs personnes matraquées et frappées violemment au moment des interpellations.

Répression
7 personnes arrêtées, toute passée en Comparution immédiate le 3 décembre :

  • 2 relax, dont le parquet a fait appel
  • 5 renvois au 9 janvier.
    Chefs d’inculpation : groupement en vue de commettre des violences, violences sur agent.

Samedi 24 novembre : Manifestation Gilets Jaunes

Violences

  • 1 personne blessée par GLIF4 dans les pieds
  • 1 personne blessée par une Balle de Défense dans les testicules.


Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Ajouter un document

Articles de la même thématique : Justice

Soutien à Boris

Notre camarade Boris est incarcéré à la prison de Nancy Maxéville depuis septembre 2020 pour avoir brûlé une antennes relais 5G lors du premier confinement. Nous savons très bien depuis Foucault que le but du système carcéral ne sert pas seulement à « réprimer » et « punir », mais surtout à différencier, à trier, définir et nommer les « actes illégaux » [...] il participe lui-même de la domination sociale.

Articles de la même thématique : Lycée

Assistants d’Education d’Hippo : une situation scandaleuse !

Début octobre, les assistant·es d’éducation du lycée Hippolyte Fontaine à Dijon ont reçu leurs salaires avec parfois plus d’une semaine de retard. « La modicité des salaires, la précarité des contrats, les missions pour autant exigées de ces collègues justifient que les salaires soient versés à temps, c’est non seulement une question économique, mais aussi une question de respect pour des personnels qui ont souvent le sentiment d’être méprisés. »

La CGT Educ’action de l’académie de Dijon apporte son soutien au mouvement lycéen

Depuis le début de la semaine des actions ont eu lieu au lycée polyvalent Henri Vincenot (Louhans, 71), au lycée polyvalent Jean-Joseph Fourrier (Auxerre, 89), au Lycée Niepce-Balleure (Chalon, 71). Elle s’inscrivent dans le cadre d’un mouvement national pour l’annulation ou l’aménagement des épreuves du bac cette année.