Grève chez Divia ce lundi : premier avertissement avant un automne de grève perlée



Ce lundi 28 juin, l’intersyndicale (CGT, FO, CFDT, UNSA) Keolis a appelé à une première journée de grève.

Préavis de grève du 13 juin 2021, pour le lundi 28 juin, les 2-4 septembre, et les lundis, mercredis et samedis à partir du 6 septembre et jusque fin avril 2022.

• Nous demandons l’arrêt immédiat des licenciements que les organisations syndicales considèrent comme abusives dans l’entreprise.
• Nous demandons l’arrêt de la gestion actuelle des salarié-e-s en Temps Partiel Thérapeutique qui sont poussé-e-s par l’entreprise à revenir à temps complet, appuyé selon les organisations syndicales par la Médecine du Travail.
• Nous demandons que le recours au Contrat à Durée Déterminée reste l’exception dans l’entreprise.
• Nous demandons que la politique d’absentéisme dans l’entreprise soit traitée à travers le prisme des conditions de travail principalement. À titre d’exemples, les RE passent obligatoirement dans le roulement 3 jours au détriment du roulement 4 jours, les TTE tendant vers 8h28 de service ne sont pas traités, les dispos et les services en deux fois sont toujours trop nombreux, les battements et les temps de parcours ne sont pas suffisamment adaptés, les services dispos, également trop nombreux, affectés pour le lendemain, ne permettent pas aux salarié-e-s, de pouvoir échanger leurs services.
• Nous demandons que les ouvertures de postes d’Agents Vérificateurs et Surveillance Réseau soient exclusivement proposées aux salarie-e-s de l’entreprise Keolis Dijon Mobilités pour favoriser les évolutions en interne comme prévu dans le protocole de levée de préavis de grève du 28 août 2012 et dans le relevé de décision du 30 Juin 2015 et confirmé le 25 septembre 2015.
• Nous demandons que les agents de conduite qui le souhaitent n’aient pas l’obligation de porter leur masque de protection au poste de conduite bus.

Une grève fortement suivie

Divia Mobilités a annoncé un plan de circulation très réduit pour ce lundi 28 juin :

  • T1 : un tram toutes les 30 minutes en journée, de 6h30 à 20h30.
  • T2 : un tram toutes les 40 minutes en journée, de 6h30 à 20h30.
  • L3, L5, L6 : Un bus toutes les 30 minutes en journée, de 6h30 à 19h30.
  • L4, L7, Corol, B10, B11, B12, B13, B14, B15, B16, B18, F42 : ne circuleront pas.
  • Fonctionnement normal : Bus Class’ - City - B17 - B19 - B20 - B21 - B22 – P30 - P31 - P33 – F40 - F41 - Express – DiviAccès.
  • Pas de réseau de soirée.
  • L’agence DiviaMobilités sera fermée.


Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Ajouter un document

Articles de la même thématique : Syndicalisme

Pour les sages-femmes, maintenant assez joué : game ovaire !

Pour la 5e fois cette année, les sages-femmes de Côte-d’Or seront en grève ce vendredi. Le 7 octobre, les sages-femmes étaient plus de 6000 à manifester à Paris : une mobilisation sans précédent ! Leurs attentes n’ont toujours pas été entendues. C’est pourquoi, du 22 au 24 octobre, les sages-femmes des maternités publiques, privées et exerçant en libéral appellent à un week-end noir.

Assistants d’Education d’Hippo : une situation scandaleuse !

Début octobre, les assistant·es d’éducation du lycée Hippolyte Fontaine à Dijon ont reçu leurs salaires avec parfois plus d’une semaine de retard. « La modicité des salaires, la précarité des contrats, les missions pour autant exigées de ces collègues justifient que les salaires soient versés à temps, c’est non seulement une question économique, mais aussi une question de respect pour des personnels qui ont souvent le sentiment d’être méprisés. »