Les coursiers dijonnais se mobilisent pour leurs conditions de travail

Ce samedi 24 août, les coursiers à vélo dijonnais manifestaient place de la République. Ils réclament de meilleures conditions de travail et des augmentations de salaires.

Communiqué du Syndicat des Coursiers Unis Dijonnais (SCCUD)

Mobilisation des coursiers

Les coursiers dijonnais ont pris l’initiative de créer le Syndicat des Coursiers Unis Dijonnais, SCCUD. Nous dénonçons les nombreuses dérives que nous subissons dans notre profession.

Nos rémunérations sont régulièrement remises en cause par les plateformes : baisse de la course, instauration de la concurrence entre livreurs, mise en place d’objectif de satisfaction arbitraire.

Nos cadences et nos conditions de travail sont épuisantes : nous couvrons toute l’agglomération dijonnaise et ... souvent en vélo.

Nous n’avons pas ou peu de couverture sociale : que se passe-t-il en cas d’accident de la route ? Comment sommes-nous rémunérés lors du temps de la convalescence ? ...Des questions sans réponse, pourtant nous devons à chaque course payer des frais à nos plates-formes.

Nous, coursiers, nous nous mobilisons et nous soutenons nos collègues de Deliveroo.

Nous ne sommes pas isolés :

  • Nous nous mobilisons à Paris, Bordeaux, Lyon...
  • Nous nous organisons à Besançon...

Le SCCUD revendique :

  • 10€/h minimum + 5€/course et 1€/km
  • 2 commandes minimum/heure
  • Retrait des 25% de frais (uber)
  • Prise en charge du matériel personnel du livreur en cas d’accident et/ou revenu de remplacement
  • Algorithme des rémunérations rendu public


Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Ajouter un document

Articles de la même thématique : Uberisation

[Dijon] Les coursiers à vélo ont manifesté contre la précarité et l’uberisation

Ce samedi une trentaine de coursiers à vélo ont manifesté dans le centre-ville de Dijon. L’action, organisée par le SCCUD (Syndicat CGT des Coursiers Unis Dijonnais) dans le cadre d’une journée nationale d’action contre la précarité, a permis un blocage temporaire de la prise de commandes liée à la plateforme Uber Eats dans trois MacDo de l’agglomération.

Articles de la même thématique : Syndicalisme

Grève et rassemblement des employé·es de La Poste mardi 18 mai

« Les postiers exigent avant toute chose, les moyens de bien faire leur travail pour assurer un service public postal de qualité, des emplois stables et qualifiés, plus de reconnaissance à travers les salaires ainsi que la prise en compte de leurs qualifications, des droits et garanties de haut niveau et plus de démocratie dans l’entreprise ». Rassemblement le 18 mai à 10h devant la Direction, 15bd de Brosses à Dijon.

Les infirmier·es anesthésistes manifesteront devant l’ARS lundi 17 mai

Lundi 17 mai, les infirmier·es anesthésistes diplômés d’État (IADE) seront en grève pour obtenir une meilleure reconnaissance de leur travail. Les IADE réclament notamment une revalorisation salariale équivalente à celle des autres métiers de l’hôpital. À Dijon rassemblement devant les locaux de l’ARS à 9h30.

Verdict le 25 mai pour MBF Aluminium à Saint-Claude

Le 27 avril au tribunal de commerce de Dijon, la mobilisation des salariés de la fonderie de MBF Aluminium, sous-traitante automobile basée à Saint-Claude dans le Jura a permis d’ouvrir des perspectives de reprise. C’est le mardi 25 mai que sera rendue la décision après l’étude des deux projets de reprise de l’activité. L’entreprise compte environ 280 salariés et les principaux clients sont PSA pour 75% et Renault 20% du chiffre d’affaires.