Les coursiers dijonnais se mobilisent pour leurs conditions de travail



Ce samedi 24 août, les coursiers à vélo dijonnais manifestaient place de la République. Ils réclament de meilleures conditions de travail et des augmentations de salaires.

Communiqué du Syndicat des Coursiers Unis Dijonnais (SCCUD)

Mobilisation des coursiers

Les coursiers dijonnais ont pris l’initiative de créer le Syndicat des Coursiers Unis Dijonnais, SCCUD. Nous dénonçons les nombreuses dérives que nous subissons dans notre profession.

Nos rémunérations sont régulièrement remises en cause par les plateformes : baisse de la course, instauration de la concurrence entre livreurs, mise en place d’objectif de satisfaction arbitraire.

Nos cadences et nos conditions de travail sont épuisantes : nous couvrons toute l’agglomération dijonnaise et ... souvent en vélo.

Nous n’avons pas ou peu de couverture sociale : que se passe-t-il en cas d’accident de la route ? Comment sommes-nous rémunérés lors du temps de la convalescence ? ...Des questions sans réponse, pourtant nous devons à chaque course payer des frais à nos plates-formes.

Nous, coursiers, nous nous mobilisons et nous soutenons nos collègues de Deliveroo.

Nous ne sommes pas isolés :

  • Nous nous mobilisons à Paris, Bordeaux, Lyon...
  • Nous nous organisons à Besançon...

Le SCCUD revendique :

  • 10€/h minimum + 5€/course et 1€/km
  • 2 commandes minimum/heure
  • Retrait des 25% de frais (uber)
  • Prise en charge du matériel personnel du livreur en cas d’accident et/ou revenu de remplacement
  • Algorithme des rémunérations rendu public


Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Ajouter un document

Articles de la même thématique : Syndicalisme

[Montbéliard] Frédéric Vuillaume encore en garde à vue pour avoir manifesté

C’est devenu malheureusement une habitude. Priver de liberté une personne pendant 16 heures pour avoir essayé d’exercer l’unique droit qui fait la différence entre un état autoritaire et une démocratie : le droit de manifester. Cela s’est passé à Montbéliard, lors de la venue du premier ministre, Gabriel Attal.

[Longvic] Débrayage à Kalhyge

La mutuelle MNH, actionnaire principal de la blanchisserie Kalhyge, décide de s’en séparer. Dans la foulée, les employés décident de débrayer pour expimer leur préoccupation face à cette situation.

Manifestation de la fonction public du 19 mars

Ce 19 Mars, 500 personnes ont manifesté pour l’augmentation des rémunérations dans la fonction publique, une augmentation des effectifs et de meilleurs conditions de travail, y compris dans l’intérêt des usag.ères des services publiques.

Articles de la même thématique : Uberisation

Les syndicats dénoncent le recrutement d’enseignant·es par job dating

Communiqué départemental intersyndical sur les recrutements par job dating dans l’académie. Le recrutement par job dating c’est l’ubérisation du métier d’enseignant. C’est un pas de plus vers une privatisation de l’école. Les organisations syndicales signataires demandent audience au Rectorat le 28 Juin en fin de matinée et appellent à un rassemblement/conférence de presse à 9h le mardi 28 juin devant Pôle Emploi Nord.