Sale temps pour les capitalistes : Rabasse.info rejoint le réseau Mutu pour relayer les luttes de Franche-Comté !

[Lons le saunier] Une patiente du CHU entâme une grève de la faim en soutien au personnel hospitalier suspendu



Une quinquagénaire qui avait été hospitalisée pour des difficultés respiratoire liées au covid a décidé d’entâmer une grève de la faim le 1er octobre. Alors qu’elle est à présent en bon état de santé, elle refuse de quitter l’hopital afin que sa grève ait plus d’impact.

Cette grève a pour but de faire réintégrer les soignant·es qui ont été suspendu·es le 15 septembre parce qu’ils et elles ne s’étaient pas fait vacciner. Cette suspension concernerait une vingtaine de personne.

Pour que j’arrête ma grève de la faim, il faudrait que tous les personnels soignants de France touchés par la mesure soient réintégrés. [...] Je n’accepte pas qu’une poignée d’individus au gouvernement fasse passer les soignants, en quelques mois, de héros à repris de justice. [1]



Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Ajouter un document

Articles de la même thématique : Hôpitaux

Grève au CHU de Dijon

La situation dans les hôpitaux est toujours plus critique. De plus en plus de professionnels ne supportent plus (...)

C’est l’hopital qui m’a rendu malade

W. nous propose ici le récit de son parcours de soignante, de 2013 à 2023. Alors qu’actuellement, elle se relève à peine d’une grave période d’épuisement professionnel, elle revient sur la crise de l’hôpital, qui, bien avant le Covid, commençait déjà à ronger les institutions médicales au nom du capital.

Mobilisation pour l’hopital de Gray

Les syndicats CGT, FO et CFDT du GH70 et de l’Hôpital de Gray appellent à mobilisation le samedi 25 mars 2023, contre la casse du service public de santé du bassin graylois