[Dijon] Manifestation pour la promotion des mobilités douces



  • Changement de point de départ

    La préfecture ayant refusé le parcours, la manifestation est remplacée par un rassemblement statique place de la Libération, toujours à 14h.

Manifestation place Darcy place de la Libération le samedi 21 mai à 14h pour les mobilités douces...

Venez nombreux avec vos vélos, trottinettes, skate, roller, chaussures....et pancartes, affiches, slogans...

Objectifs : favoriser tous les transports alternatifs à la mobilité carboné et dénoncer les gaspillages énergiques des loisirs mécaniques carbonés polluants locaux... Nous en profiterons pour dénoncer les 50 ans du circuit Dijon-Prenois.

Déambulation rue de la liberté jusqu’à la place du théâtre.



Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Ajouter un document

  • Le 20 mai 2022 à 09:05, par n

    "Parcours rue de la Liberté refusé par la préfecture, donc rassemblement place
    de la libération samedi 22/05 à 14H00."

Articles de la même thématique : Pollution

C’est ainsi que nos rivières meurent…

L’affaire du Ruisseau de Fontaine-Ronde est un bon exemple des maux que subissent nos rivières, sans que quiconque ne trouve urgent d’y remédier. Un article de SOS Loue et Rivière comtoises.

Articles de la même thématique : Manifestations

[Montbéliard] Frédéric Vuillaume encore en garde à vue pour avoir manifesté

C’est devenu malheureusement une habitude. Priver de liberté une personne pendant 16 heures pour avoir essayé d’exercer l’unique droit qui fait la différence entre un état autoritaire et une démocratie : le droit de manifester. Cela s’est passé à Montbéliard, lors de la venue du premier ministre, Gabriel Attal.

La répression de la liberté de manifester continue

En juin 2023, une trentaine de personnes ont reçu un courrier pour leur participation à une « casserolade » auxquelles elles n’ont pas donné suite. Quelques unes de ces personnes ont reçu un deuxième courrier considérant qu’elles ont reconnues leur culpabilité et les menaçant d’amendes. Voici les réactions du CVLR21 [1].