Cet email ne s’affiche pas correctement ? Voir cette Infolettre dans votre navigateur.

Newsletter Dijoncter #117 - 27/06/22

La semaine dernière nous avons oublié de vous envoyer votre infolettre. Pour cette dernière infolettre hebdomadaire avant la mise en rythme estival vous avez donc droit à une double ration. Bon été !

Plainte collective contre la Technopolice

La surveillance de nos rues est devenue totale, car les technologies policières installées ces dernières années se renforcent les unes les autres : vidéosurveillance généralisée, fichage de masse, reconnaissance faciale et détection automatisée de comportements. Pour mettre un coup d’arrêt à cette surveillance totale, nous lançons une plainte collective contre le ministère de l’intérieur qui l’organise illégalement.

Lire en ligne « Plainte collective contre la Technopolice »

[Besançon] Ces bars qui accueillent l’extrême-droite locale

Shake Pint, Pub de l’Étoile, Madigan’s... à Besançon, quelques établissements n’hésitent pas à se montrer excessivement tolérants envers une clientèle pourtant clairement marquée à l’extrême-droite.

Lire en ligne « [Besançon] Ces bars qui accueillent l’extrême-droite locale »

Battre l’enfer quand il fait chaud

Par temps de canicule la revue « terrestres » republie un article de 2019. Chronique de l’écocide, que faire de cette canicule comme moment et affect politique ?

Lire en ligne « Battre l’enfer quand il fait chaud »

Les syndicats dénoncent le recrutement d’enseignant·es par job dating

Communiqué départemental intersyndical sur les recrutements par job dating dans l’académie. Le recrutement par job dating c’est l’ubérisation du métier d’enseignant. C’est un pas de plus vers une privatisation de l’école. Les organisations syndicales signataires demandent audience au Rectorat le 28 Juin en fin de matinée et appellent à un rassemblement/conférence de presse à 9h le mardi 28 juin devant Pôle Emploi Nord.

Lire en ligne « Les syndicats dénoncent le recrutement d’enseignant·es par job dating »

Encore combien de temps Dijon métropole soutiendra-t-elle le dérèglement climatique ?

Les Amis de la Terre Côte-d’Or demandent à François Rebsamen, président de Dijon métropole, ainsi qu’à tous les maires des communes de la métropole, de s’engager dès maintenant à ne pas renouveler le contrat de mobilier urbain, ce qui empêchera la présence de publicités climaticides dans les rues.

Lire en ligne « Encore combien de temps Dijon métropole soutiendra-t-elle le dérèglement climatique ? »

Biergar’Tann en soutien à Support Don’t Punish !

À l’occasion de la journée d’action mondiale en faveur de politiques en matière de drogues fondées sur la santé et les droits humains, Conscience Nocturne organise un Biergar’Tann en soutien à la campagne « Support don’t punish ».

Lire en ligne « Biergar’Tann en soutien à Support Don’t Punish ! »

Un autre meurtre par la police, une autre violence pour la frontière.

Le 16 juin 2022, un homme est décédé des suites d’une blessure à la tête causée par un tir policier. La raison sous-jacente est que, dans le véhicule, il y avait des personnes sans papiers et que le conducteur a refusé d’obtempérer.

Lire en ligne « Un autre meurtre par la police, une autre violence pour la frontière. »

Rectorat de Dijon : un plan d’action égalité femmes/hommes au point mort

A l’occasion du 8 mars, et du séminaire dédié à l’égalité le 1er juin, le rectorat de l’académie de Dijon a communiqué sur la déclinaison localement du plan national d’action sur l’égalité femme-homme et la lutte contre les violences. La CGT Educ’action de l’académie de Dijon estime qu’il est grand temps que cette politique soit appliquée dans notre académie, alors que le plan national a été voté et signé il y a plus d’un an et demi.

Lire en ligne « Rectorat de Dijon : un plan d’action égalité femmes/hommes au point mort »

Fête de la Musique à Dijon entre menace, intimidation et gazage

Cette année, la fête de la musique a été marquée à Dijon par l’arbitraire et les violences policières.

Lire en ligne « Fête de la Musique à Dijon entre menace, intimidation et gazage »

Fête de la musique : la fête est-elle encore possible à Dijon ?

Le Black Market, dénonce « une opération policière incompréhensible et particulièrement disproportionnée ».

Lire en ligne « Fête de la musique : la fête est-elle encore possible à Dijon ? »

Appel à témoignages sur les violences policières pendant la fête de la musique

La caisse de solidarité contre la répression invite les témoins ou victimes des violences policières ayant eu lieu à Dijon le soir de la fête de la musique à transmettre leurs témoignages.

Lire en ligne « Appel à témoignages sur les violences policières pendant la fête de la musique »

[Dossier] Fête de la musique 2022 à Dijon : la répression en roue libre

Retour sur une nuit de violence et de répression contre la fête et la musique.

Lire en ligne « [Dossier] Fête de la musique 2022 à Dijon : la répression en roue libre »

Boum, boum, Boomers !

Ne me dis plus jamais que j’ai voté Macron et qu’à cause de moi tu travailleras jusqu’à 70 ans !

Lire en ligne « Boum, boum, Boomers ! »

[Besançon] Polémique autour du concert de « Guerilla Poubelle »

Le venue du groupe français de punk-rock à Besançon n’a pas fait l’unanimité, les protestations se multipliant à l’approche du concert qui s’est finalement tenu vendredi 24 juin. En cause, les accusations d’agressions sexuelles visant le chanteur et guitariste Till Lemoine. Plusieurs groupes féministes espéraient une déprogrammation pure et simple, qu’ils n’ont pu obtenir devant le « choix assumé de maintien » par l’établissement « l’Antonnoir. »

Lire en ligne « [Besançon] Polémique autour du concert de « Guerilla Poubelle » »

50 associations et collectifs dijonnais affirment leur soutien aux Lentillères

Dans une tribune écrite collectivement, une cinquantaine d’associations et de collectifs dijonnais expliquent les amour pour les Lentillères.

Lire en ligne « 50 associations et collectifs dijonnais affirment leur soutien aux Lentillères »

Expulsion en cours de la ZAP de Pertuis dans le Vaucluse

La ZAP est actuellement en cours d’explusion par les flics.
Besoin urgent de soutien sur place. Rendez-vous aussi ce mardi 28/06 à 18H au rond-point de l’hôtel IBIS de Pertuis pour une manifestation !

Lire en ligne « Expulsion en cours de la ZAP de Pertuis dans le Vaucluse »