[Besançon] Rassemblement pour la défense des Vaîtes


Doubs

Appel à rassemblement jeudi 30 septembre à partir de 17h devant le conseil municipal de Besançon à l’occasion du vote concernant l’écoquartier des Vaîtes

Le 27 mars dernier, pour l’acte 1 des Soulèvements de la Terre, nous avons été nombreux et nombreuses à défiler à Besançon pour la sauvegarde des terres des Vaîtes à Besançon et des Lentillères à Dijon.

Le jeudi 30 septembre à 17 heures, nous serons donc présent·es devant le Conseil municipal afin d’encourager les élu·es à abandonner tout projet d’artificialisation. Artificialiser des terres (qui plus est de haute qualité agronomique), des lieux de jardinage populaire et de refuge de biodiversité n’est plus possible à l’heure d’un réchauffement climatique maintenant inéluctable. Accepter la précarité des maraichères installées aux Vaîtes depuis des années et ne pas favoriser l’installation de paysan·nes et de cultures potagères sur le territoire d’une ville comme Besançon serait un non sens total en termes de souveraineté alimentaire.

Pour l’abandon pur et simple du projet, la sauvegarde des jardins vivriers populaires, la sécurisation des terres des maraichères, l’installation de nouveaux et nouvelles paysan·nes à Besançon, la préservation de la biodiversité et de la mixité sociale des Vaîtes, tous et toutes devant le conseil municipal (place du 8 septembre) le 30 septembre à 17 heures.

Les politiques qui favorisent l’épuisement et l’artificialisation des sols, l’accaparement des terres, le développement des industries polluantes et toxiques sont une fuite en avant suicidaire. Cela ne peut plus durer. Que ce soit en zone urbaine ou rurale, il nous faut stopper l’artificialisation. [...] //Nous réaffirmons que le projet de bétonisation des Vaîtes est un projet écocide, inutile, et qu’il doit être totalement abandonné, pas revu à la baisse ou réaménagé. Nous n’avons plus le luxe de nous satisfaire d’une destruction moindre face aux défis environnementaux. Si les travaux devaient reprendre, nous serions mobilisé·es pour nous y opposer.
(extraits de l’appel « Aux Vaîtes et aux Lentillères défendre les terres »)

Les premiers signataires :

Collectifs : association Les Jardins des Vaîtes, Confédération Paysanne Bourgogne Franche-Comté, Confédération Paysanne 25-90, Confédération Paysanne Jura, Quartier libre des Lentillères (Dijon), association Les Vaîtes, Solidaires 25, Extinction Rebellion Besançon, Alternatiba-ANV COP21 Besançon, Franche-Comté sans OGM, Biocoop Vesonbio, SolMiRé - Solidarité Migrants Réfugiés, La Zone du Dehors (39), Lédokiosque (39), CNT Jura, ARPENT (89), jardins de l’Engrenage (Dijon)

Fermes : Au jardin (Marchaux), Les Volubiles (Ornans), Ferme du Mouton Noir (Fontaine-Les-Clerval), ferme de l’Iserole (Orchamps), Jardins de Vauvenise, Les Maraîchers de Montain, Les Jardins de Grusse, Au petit jardin (Arçon), ferme de Champandré (Lavans-Lès-Saint-Claude), Le potager des Culs Fouettés (Ougney), De ville en jardin (Sorans-les Breurey), La ferme du Chat noir (Saint-Amour), Ferme des Prés (Theuley)



Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Ajouter un document

Articles de la même thématique : Bétonisation

[En images] Le 1er VeloTerre

Retour en images sur le VeloTerre du dimanche 17 octobre, balade à vélo joyeuse et colorée à travers les terres à défendre de Dijon.

Articles de la même thématique : Étalement urbain - artificialisation des sols

Agir contre le Contournement Sud d’Auxerre

Après la suite d’un premier rassemblement le 17 septembre pour s’opposer au contournement sud d’Auxerre, des riverain·es viennent de créer le collectif « Contournement non » et appelle à un deuxième rendez-vous.