Une centaine de personnes rassemblées pour soutenir les personnels soignants

Mardi 30 juin, une centaine de personnes se sont rassemblées à l’appel de la CGT Hôpitaux pour soutenir les revendications des personnels soignants.

JPEG - 872.3 ko
JPEG - 1 Mo
JPEG - 995.4 ko
JPEG - 1.1 Mo

Mardi 30 juin, une centaine de personnes se sont rassemblées à l’appel de la CGT Hôpitaux pour soutenir les revendications des personnels soignants.

« Nous ne voulons pas d’un retour à l’anormal »

La CGT Hôpitaux exige le déblocage de moyens suffisants pour l’hôpital, la santé et la protection sociale. La remise en état du service public de la santé recquérerait un investissement de 51 milliards d’euros d’après la CGT, là où le gouvernement ne propose que 6 milliards.
Dans son appel à rassemblement la CGT CHU Dijon réclame notamment des augmentations de salaires et des ouvertures de lits, mais aussi des réductions du temps de travail, une « prime covid » pour tou·te·s les soignant·es « sur le front » pendant l’épidémie, et la reconnaissance de la pénibilité de leur travail.



Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Ajouter un document

Articles de la même thématique : Syndicalisme

Répression en BFC : deux cas récents

Une militante relaxée à Châlon pour l’affaire de la caricature du commissaire. Un militant bisontin menacé de licenciement par son employeur pour son engagement politique...

Le caché de la Poste

La grève des postier.e.s dijonnais.e.s (faisant face à une restructuration néfaste décidée sans concertation) nous donne l’occasion de considérer plus largement la « mise à sac » programmée d’une profession.

Articles de la même thématique : Hôpitaux

Les Sages-femmes activent le code rouge

À Beaune, les Sages-femmes, déjà en proie à une forte précarité, se mobilisent contre la menace de suppression de postes et pour l’obtention de conditions de travail dignes de leur métier.