On est là, on compte et on se compte ! Appel aux grévistes du privé

On ne va pas se priver de faire grève ! Le soutien à la grève est massif, y compris dans le secteur privé. C’est le moment où jamais de le démontrer. Parce que les salarié·es du privé sont bel et bien dans ce mouvement social aux côtés des secteurs en grève depuis le 5, racontons nos grèves, partageons nos récits, les nombres de grévistes, actions, anecdotes, coups de rage et coups de cœur !

Pour nous transmettre toutes nouvelles informations concernant les grèves, les actions, le suivi des manifestations, les assemblées ou la répression, contactez-nous par mail à contact[at]dijoncter.info ou par téléphone au 07 53 19 39 75 (vous pouvez crypter vos messages en utilisant signal)

Article repris de paris-luttes.info

Peut-être une personne, deux, ou dix. On bloque moins souvent les déplacements ou de la production… : souvent, on fait grève de manière peu visible dans le privé. Mais le phénomène est là. Bien qu’elle soit diffuse et moins généralisée, la grève du privé existe, comme une lame de fond, invisible mais puissante.

Déjà le 5 décembre, la CGT avait recensé 2 000 appels à la grève dans le privé : l’opposition ne se cantonne pas au public, bien que les médias jouent le jeu de la stigmatisation du cheminot.

Contre-attaquons.

Racontons nos grèves pour rompre l’isolement, rendons publiques ces grèves privées. Donnons corps à notre détermination, petite boîte par petite boîte et d’un grand groupe à l’autre. Il n’y a pas de petite grève. Compensons des nombres moins impressionnants par une intensité renouvelée dans les actions, les cortèges, les jonctions et les complicités.

La défaite de ce mouvement porterait un coup fatal aux solidarités intergénérationnelles, mais aussi à notre capacité de lutter dans la rue pour faire plier l’injustice lorsqu’elle se présente sous l’aspect d’un technocrate cynique et de ses fantasmes gestionnaires. Les cheminots, les agent·e·s RATP, les profs ont investi de lourds efforts dans cette bataille. Nous comptons sur elles et eux ; montrons-leur qu’on peut aussi compter sur nous pour les rejoindre : comptons-nous en grève, dès maintenant.

Chacun·e n’a pas une raffinerie à bloquer sous la main. Mais peut-être que d’habitude nous partions 2 en manif dans ma boîte, et cette fois-ci nous nous retrouvâmes 4. Peut-être que des discussions complices ont lieu au déjeuner. Peut-être que vous cotisez pour une caisse de grève du coin, ou bien vous avez fait tourner le lien de l’article les compilant toutes. Peut-être que c’est la première fois que vous osez faire grève dans votre boîte.

Dites-le. Comptez-vous. Même si ça paraît peu, nous ferons masse.


Comment faire grève si je suis isolé·e

Raffineries : Presque toutes les raffineries sont à nouveau mobilisées depuis le 8 janvier, avec des blocages. Plus rien ne sort de Grandpuits en Île-de-France. Ces grèves valent blocage, parce que les expéditions de carburant aux stations-service ne peuvent plus se faire.

Renault : 5% de grévistes le 5 décembre. Ça peut paraître peu, mais c’est beaucoup plus que d’habitude, pour un grand groupe comme Renault, ça fait environ 2 400 grévistes pour grossir les rangs des manifestations (CGT)

Chez Orange, on était à 15% de grévistes, l’un des taux les plus élevés depuis une décennie, et ça représente environ 15 000 grévistes (CFE-CGC)

20% des salarié·e·s du secteur associatif étaient en grève le 5 (syndicat asso Solidaires).

Le secteur des arts et du spectacle vivant est mobilisé : les intermittents y ont mis de l’intensité en bloquant le loueur de matériel TSF le 9 décembre, par exemple. Partout dans Paris, les salles de spectacle voient des représentations annulées, du fait de l’engagement, notamment des techniciens, dans la grève. Dans les manifs parisiennes, le cortège « Art en grève » est fourni, festif et énergique.

Dans l’aviation, Air France était mobilisée en décembre, et le syndicat des pilotes et personnels navigants appellait à nouveau à la grève jeudi 9 janvier.

Le secteur du commerce est déterminé et dans la rue : des appels a la grève étaient de nouveau lancés pour jeudi 9. La CGT Carrefour Market a notamment été très active avec des rassemblements et actions en Île-de-France même au plus profond de la période des fêtes ! À Reims, les grévistes ont mis en place un barrage filtrant a eu lieu — comme quoi on peut bloquer les flux partout… Vous bossez dans la grande distribution ? Rencardez vos complices pour des autoreducs massives (et racontez-nous !)

Peu coutumier des mobilisations sociales, le numérique au sens large a aussi connu son appel à mobilisation, avec l’initiative onestla.tech. Le collectif affirme son « opposition à la réforme des retraites proposée par le gouvernement et [milite] à la place pour une réforme reposant sur d’autres bases de répartition des richesses : abaisser l’âge de départ à la retraite et réduire le temps de travail en mettant l’automatisation au service du bien public plutôt qu’à celui de quelques milliardaires ». L’appel regroupe plus de 1 700 signatures !

Les professions libérales sont mobilisées : les avocats et médecins notamment ont fait part de leur détermination par diverses actions de blocage de processus, sous la houlette du collectif SOS Retraites, qui regroupe une dizaine de professions. Selon Le Monde, les tribunaux sont paralysés par la grève !

Au-delà des mobilisations secteur par secteur ou entreprise par entreprise, des solidarités locales fleurissent partout : sur les dépôts RATP, il n’y pas que des profs et des cheminots ; dans les manifestations, il serait faux de dire que seul le public est mobilisé - faites-nous part de vos initiatives et actions locales, de vos jonctions et de vos complicités tissées !



Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Ajouter un document

Articles de la même thématique : Contre la réforme des retraites

Réforme des retraites : retour sur une lutte loin d’être terminée

Réalisé à Dijon durant l’hiver dernier, ce documentaire sonore revient sur la convergence qui s’est produite entre les différents acteurs et actrices du mouvement des retraites. L’idée est de comprendre les raisons de cette mobilisation. Qu’est-ce qui a poussé les cheminot.es, les pompier.es, les avocat.es, les infirmier.es, le personnel de l’éducation, les étudiant.es les gilets jaunes et les féministes dans la rue ? Pourquoi et comment toutes ces personnes ont lutté ensemble ?

Le Gang de la Clémentine, récit du mouvement social à Chalon-sur-saone

Le Gang de la Clémentine défraya la chronique pour la première fois au cours de l’hiver 2019-2020, dans la petite ville de Chalon-sur-Saône. Son origine se confond avec celle du mouvement social contre la retraite à points.
Ce récit est une reconstitution des faits qui se déroulèrent au cours de cet hiver.