Réflexion

  • The World is Over ! ou pas. Cela dépend de toi.

    The World is over ! ou pas. Cela dépend de toi. Un référendum sonore pour remettre en cause le dogme dicté par l’instinct de survie : la permanence de l’humanité ? Un détournement de The War is Over ! avec des airs post-situ... Ou comment une certaine forme d’art peut devenir un outil pour hacker la realité. Autremenent dit comment à l’air du story-telling écrire en musique ses histoires. Cette compilation de 10 h de musique horsnorme a débuté en work-in-progress le 1er avril 2020 et depuis le 23 juin elle est dispo en téléchargement gratuit. Face A pour arrêter l’humanité et Face B pour continuer.

  • Vers une abolition de la police ?

    Le mouvement international contre le racisme et la violence de la police a révélé l’existence de quelques organisations aux États-Unis dont l’objectif est d’abolir la police. C’est le moment de s’y pencher de plus près et de s’en inspirer.

  • La classe politique instrumentalise les affrontements à des fins xénophobes et sécuritaires

    Les affrontements qui ont eu lieu aux Grésilles sont l’objet de diverses instrumentalisations politiques xénophobes. D’un côté, le chef de l’Etat appelle son ministère à expulser les étrangers impliqués, de l’autre, le RN de Marine Le Pen joue de son côté la surenchère en appelant même à un « moratoire sur l’immigration ». Un article de Révolution Permanente résume et analyse ces prises de position.

  • Les violences policières ne sont qu’une partie des problèmes suscités par l’existence de la police

    À l’heure où des manifestations massives animent les États-Unis contre les violences policières racistes, résonne le slogan « abolish the police ». En France, les revendications autour de la police visent en général davantage l’arrêt de certaines pratiques policières (clé d’étranglement, plaquage ventral, contrôles au faciès, etc.) que l’abolition de l’institution policière elle-même. Acta.zone a sollicité Gwenola Ricordeau pour nous éclairer sur cette revendication et ses implications concrètes.

  • La Gazette des confiné·es #17 - Black Lives Matter, licenciements de masse et Covid en Afrique

    Cette ultime Gazette commence par l’espoir d’un soulèvement fertile contre l’oppression raciste. Et si des semaines de confinement nous avaient plus uni·es que séparé·es ? Faisons ce pari, car d’âpres combats commencent, tant contre l’immense casse sociale facilitée par les ordonnances Macron que pour faire obstacle aux grands projets inutiles et imposés. Sans parler de l’aide aux exilé·es, notamment à Lesbos.

  • Gazette (des confiné·es) # 16 - À vélo, féministes et avec les luttes contre l’extrême droite et l’agroalimentaire breton

    Cette semaine, on fait un petit tour des appels féministes pour s’organiser, on se motive contre l’extrême droite, contre Parcoursup, contre le numérique obligatoire dans l’enseignement et on s’enjaille à reprendre le vélo. On s’interroge aussi sur la production scientifique : seconde vague ou non ? Municipales ou non ? Et enfin, on soutient les journalistes en lutte en Bretagne contre l’agroalimentaire.

  • La Gazette des confiné·es #15 - Occupations et Zad, économie vs écologie et locataires étranglés

    Sous Macron, l’économie est reine et les promesses écologiques du vent. Ou du greenwashing pour les multinationales. Bien réelle, la répression s’abat sur les classes populaires et les luttes. Violences policières, Zad détruites, squats menacés... Dans les immeubles de New-York, Bologne et peut-être bientôt de Rennes ou Paris, les menaces d’expulsions locatives poussent à la solidarité. Se transformera-t-elle en mouvement politique ?

  • Sortie de confinement

    Un texte rappel afin de ne pas laisser l’amnésie recouvrir la mémoire.

  • CoronaVirtuel, une certaine immunité policière

    La dystopie n’est qu’une autre forme du désastre, son approfondissement augmenté, une extinction sous contrôle : tout y est virtuel, de la marchandise aux rapports sociaux, sauf la mort... en développement durable. La révolution, c’est tout le contraire !

  • « Il fallait inventer de nouveaux modes d’organisation » : entretien avec le réseau d’entraide des Tanneries

    Depuis plus d’un mois, plusieurs collectifs affiliés à l’espace autogéré des Tanneries ont mis en place un réseau d’entraide pour ravitailler celles et ceux qui en ont besoin. Les Tanneries sont ainsi devenues un point de stockage de nourriture et de distribution de colis alimentaires. Plusieurs participant·e·s ont tenu à nous raconter leur expérience au sein cette initiative bancale et joyeusement déter’.

  • Enseignants numériques et élèves virtuels ?

    Jean-Michel Blanquer vient récemment d’annoncer pour septembre un développement de l’enseignement à distance. S’il profite des circonstance dramatiques pour imposer sa « vision » de l’éducation, les limites de ces méthodes d’enseignement à distance sont aujourd’hui criantes, après 2 mois d’expérimentation à grande échelle.

  • Pas de reprise avant septembre, on vous explique pourquoi !

    « Nous demandons aux pouvoirs publics de prendre leur responsabilité en donnant tous les outils indispensables à tous les élèves et personnels pour la poursuite des apprentissages à distance. Nous demandons également que les services sociaux soient dotés des moyens nécessaires pour aider les familles en difficulté. »
    Lettre ouverte à la population.

0 | 20 | 40 | 60 | 80 | 100 | 120 | 140 | 160 | ... | 220