Infos locales

Chroniques

Des mondes en soi

s’échoit

Je suis nulle part Pourtant je suis là Surtout je suis lasse lâche éparse
Mon corps, Là Mais moi je peux (...)

Foot à cagoules

Le retour de la dictature

Alors que Bolsonaro, dit « candidat des footballeurs », a été élu Président du Brésil, il se trouve que ça s’organise dans les tribunes et que quelques stars du foot osent prendre position contre lui.

Mistoufle au mur

Juin 2018

Au sommaire : de Vintimille à Londres, retour sur la marche pour les migrant·es / Il n’y a pas de crise en Grèce

Sur l’onde

Plaine vie, plaine rage

Alors que la bataille de la plaine a commencé, une émission de Vacarme en Réunion nous plonge dans son univers. Une traversée de la Plaine enregistrée il y a deux ans, alors que ses habitant·es affûtaient déjà leurs armes contre l’aménagement de leur territoire !

Un regard féministe...

Sur la colère

Pétage de cable, hystérie et hurlements, la colère des femmes est souvent caricaturée et ridiculisée, quand elle n’est pas carrément pathologisée.
Renversons la situation !

Réflexion

Fenêtres sur parpaings

Dijon n’a-t-elle donc pas les moyens de loger quelques dizaines de migrants ? La ville regorge pourtant de bâtiments vides et inutilisés...

« Il était une fois... l’homosexualité »

Les Éditions la Tempête ont sorti le 1er octobre une réédition du livre de Guy Hocquenghem « Race d’Ep ! Un siècle d’images de l’homosexualité », paru une première fois en 1979. Cette exploration de l’histoire de l’homosexualité, de la naissance de ce terme (fin 19e) à l’orée des années d’hiver (fin des années 70), propose une vision de celle-ci en tant que classe, avec ses oppressions, ses révoltes, ses contradictions politiques et sa culture propre

Échographie d’une faiblesse

Partir de soi pour rencontrer l’autre dans le cadre des luttes, ce n’est pas lui imposer nos règles, mais au contraire, accepter de s’engager, de laisser une part de soi dans la relation qui se noue. Au carcan étouffant du safe, nous ne pouvons qu’opposer le frisson collectif qui s’exprime lorsque nous osons ensemble affirmer nos volontés.

Mélenchon, Lordon, l’anticapitalisme et les frontières

Suite au manifeste « Pour l’accueil des migrants » publié par Regards, Politis et Mediapart, certaines personnalités associées à la gauche « radicale » ont cru bon d’expliquer qu’il fallait d’abord s’attaquer au capitalisme ou à l’Union européenne avant de prétendre s’intéresser au sort des exilé-es qui meurent aux frontières. Une position qui a suscité un coup de gueule du journaliste Olivier Cyran sur Twitter, et que nous reproduisons ici.

Ailleurs

Relaxe pour les 3+4 de Briançon !

Jeudi 8 novembre, 7 militant·es seront jugé·es à Gap pour « aide au passage en bande organisée », encourant jusquà 10 ans de prison. Au-delà de ces personnes, ce sont les solidarités à la frontières que l’État cherche à briser et à criminaliser.

Marseille : la bataille de la Plaine n’est pas terminée

Depuis le 11 octobre 2018, date de début du chantier de rénovation de la place promis par la mairie pour gentrifier le quartier, la colère des habitant·es et usagèr·es ne retombe pas. Après 8 premiers jours d’altercations avec les CRS, de tronçonnage d’arbres, d’occupation de la place, de répression physique et judiciaire, de grosses manifestations (1 | 2), de résistance et de petits bousillages de l’avancée des travaux, ceux-ci sont suspendus, de fait, le 19 octobre. Le temps pour la préfecture et la Soléam - officine de la mairie de Marseille chargée de l’aménagement et de la gentrification de la ville - d’élaborer une « sécurisation » à la hauteur de l’écrasement du quartier qu’ils ont planifiés : un véritable mur d’enceinte. Voici une synthèse de la situation jusqu’à présent.

Ce matin, le fascisme a étendu sa nuit de l’autre côté de la frontière

C’est une idée qui peut paraître un peu saugrenue, c’est souvent le cas avec ce qui touche à la colonisation, mais la plus grande frontière de l’État français avec un autre état est un fleuve situé quelque part en Amazonie, de l’autre côté de la frontière avec ce petit bout de France, il y a le Brésil. Depuis dimanche 28 au soir, le Brésil a élu Jair Bolsonaro, un ancien militaire de 63 ans à sa tête.

Bure - 10 novembre : appel à organiser les premiers « Bals des malfaiteurs » partout !

Sortons de l’atomisation, et entrons dans la danse ! Le 10 novembre, quelques jours avant le délibéré du procès du 16 octobre, rendu le 13 novembre, et avant une audience à la Cour de Cassation pour demander la levée des contrôles judiciaire des mis·es en examen de « l’association de malfaiteurs » de Bure, retrouvons-nous partout pour danser et vibrer dans les rues !

À Bure, comme ailleurs, nous ne serons pas les prochain·es !

Ce texte est écrit depuis l’expérience de la lutte à Bure et de l’offensive répressive qui la mine depuis un an et demi. Là-bas, on voudrait résumer et enfermer plus de deux décennies de lutte tissées de milliers de visages et de gestes différents dans une seule vaste et même association de malfaiteurs décrétée par le ministère de l’intérieur à l’été 2017. La noyer sous une immense vague de répression. Partout où nous sommes, nous refusons de continuer à subir cette situation.

Bure : 13 procès et le tribunal évacué

Ce mardi 16 octobre, 13 personnes passaient en procès pour des affaires liées à la lutte anti-CIGEO.
Une spécialité du tribunal de Bar-le-Duc est de rassembler toutes les affaires militantes le même jour, afin d’assurer un déploiement policier proportionné : une centaine de flics.

ThugLifestyle

Fichage, surveillance

[Brochure] La folle volonté de tout contrôler : 50 fichiers de police-justice et les moyens d’en sortir

Cette brochure réalisée par la Caisse de Solidarité de Lyon recense 50 fichiers d’identification administrative, fichiers de police, fichiers de justice et fichiers de renseignement, en somme tous les outils dont l’État s’est doté pour le contrôle des populations. On y détaille la manière dont ils fonctionnent mais aussi comment savoir ce que l’État sait de nous et finalement comment lui demander de nous oublier.