L’actualité du fascisme : intervention de M. Rigouste



Ce texte reproduit l’intervention orale de Mathieu Rigouste lors du « meeting pour Clément » tenu le 8 septembre 2018 à la Bourse du Travail de Paris, dans le contexte du procès des meurtriers de Clément Méric – militant antifasciste assassiné en 2013 par des skinheads d’extrême-droite.

Mes recherches sont conçues dans les luttes, pour et à travers elles, afin de leur servir comme outils. Mes travaux sont des propositions d’analyse, il s’agit donc d’y prendre ce qui peut servir à faire ses propres armes. Je m’inscris dans ces luttes qui considèrent que c’est aux premières et aux premiers concerné.e.s par chaque rapport de domination d’être en première ligne de l’auto-organisation des résistances et des mouvements de libération. Les camarades m’ont demandé d’essayer de réfléchir aux liens entre extrême droite, fascisme et police.

De manière générale, mon travail s’articule autour de l’histoire du système sécuritaire. J’observe notamment comment celui-ci pioche en permanence dans l’histoire de la domination coloniale, et plus spécifiquement des guerres coloniales. Dans cette forme de domination, le système sécuritaire se ressource, puise des outils et se réagence. On se rend finalement compte que toute une série de mécanismes et de logiques sécuritaires – en termes de surveillance, de répression, de contrôle, de quadrillage, de militarisation – sont puisés dans un répertoire colonial passé mais aussi très présent.

La colonialité ne relève pas seulement des persistances d’un passé révolu, elle traverse tout le système sécuritaire, capitaliste, patriarcal, etc.



Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Ajouter un document

Articles de la même thématique : Justice

Le Conseil d’État sauve la reconnaissance faciale du fichier TAJ

"Le 26 avril 2022, le Conseil d’État a rejeté nos critiques contre l’utilisation massive de la reconnaissance faciale par la police dans le TAJ traitement des antécédents judiciaires »). Il s’agit d’une défaite cinglante, qui affirme encore davantage le Conseil d’État dans son rôle de défenseur de la surveillance de masse, sans plus aucune considération pour le respect des droits des personnes. Nous avons l’habitude de perdre et de ne pas nous résigner : trouvons dans cette défaite les futures pistes de notre lutte."

Nouveau procès des Faucheurs Volontaires à Dijon !

Lundi 4 avril à 13 h30, 6 Faucheurs volontaires de Côte-d’Or comparaissent au TGI de Dijon pour être jugés suite à la destruction d’une parcelle d’essai de colza par une centaine de personnes en 2017 à Villy-le-Moutiers. Rassemblement et pique-nique de soutien devant le tribunal.

Un Faucheur Volontaire d’OGM de Côte d’Or convoqué au commissariat

Une inspection citoyenne revendiquée par 80 Faucheur.ses Volontaires venu.e.s de toute la France a eu lieu le 10 novembre 2021 dans l’entreprise RAGT Semence de Calmont dans l’Aveyron. Après une dizaine d’auditions dans l’Aveyron, Pierre Clément est le quatrième Faucheur de Côte d’Or a être entendu pour cette affaire.

Articles de la même thématique : Fascisme

Errance Urbaine #22 - Avril 2022

L’actualité vue par les rues de Dijon et alentours ces dernières semaines. Au programme ce mois-ci de l’antifascisme, des élections, et des nouvelles des Lentillères.