Justice

  • Pour que cesse le confinement de notre lutte et de nos amitiés

    Ce texte, publié sur le blog Nous sommes tou-te-s des malfaiteur-euse-s, est porté par des personnes mises en examen dans le cadre de l’information judiciaire ouverte sur des militants de Bure. Il a été rédigé par le biais de complexes allers-retours du fait de leurs contrôles judiciaires qui les obligent à « s’abstenir de rentrer en relation » entre elles. Par cette tribune, publiée également sur Reporterre et Mediapart et faisant suite à une enquête en trois volets elles souhaitent se réapproprier tant bien que mal une expression collective face à cette répression atomisante.

  • Les avocats reconduisent la grève, rassemblement le 12 mars

    Réunis ce jeudi 5 mars en assemblée, les avocats du barreau de Dijon ont décidé de reconduire la grève contre la réforme des retraites. Ils appellent par ailleurs à un rassemblement devant le Palais de Justice jeudi 12 mars.

  • Que reste-t-il de nos libertés ?

    Compte-rendu de la conférence du 31 janvier, tenue à Dijon et animée par Arié Alimi, avocat du bareau de Paris, membre de la Ligue des Droits de l’Homme.

  • À quoi servent les conseillers du salarié ?

    Il y a plus de 80 conseillers et conseillères des salarié·es en Côte d’Or. Leur rôle est d’assister les salarié·es lors des entretiens préalables au licenciement, bien souvent dans une approche militante, c’est-à-dire dans l’intérêt des salarié·es, et sans concession pour l’employeur.

  • Délit de solidarité : le guide est là !

    Délit de solidarité : le 6 juillet 2019 marquera le premier anniversaire de la décision du Conseil constitutionnel consacrant la fraternité comme principe à valeur constitutionnelle. Une année où les poursuites et intimidations à l’encontre des solidaires ont gagné en légitimité dans le discours politique, en dépit de la reconnaissance du principe de fraternité.

  • Comparution immédiate : le mépris du Bien Public

    Alors que deux personnes se retrouvent condamnées à des peines démentes pour avoir simplement alimenté un feu sur la voie publique, le Bien Public ne trouve rien de mieux à faire que de les mépriser en des termes humiliants.

0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60