1312 raisons d’abolir la police : entretien avec Gwenola Ricordeau



Le mercredi 6 septembre, la caisse de solidarité contre la répression invitait Gwenola Ricordeau aux Tanneries pour qu’elle présente son livre 1312 raisons d’abolir la police.
Pour faire suite à cette invitation, nous vous proposons de réécouter les grandes lignes de son intervention au travers de cet entretien avec Radio Sauvage réalisé en janvier dernier.

Entretien avec Gwenola Ricardeau qui publie le livre 1312 raisons d’abolir la police



Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Ajouter un document

Articles de la même thématique : Armements de la police

Contre les obsessions sécuritaires, attaquons les JO du contrôle !

Les JO sont une bonne occasion de mettre tout le monde au pas, et de déployer pour cela des équipements sécuritaires à chaque fois plus inédits. Pour avoir une petite idée de qui participe à ce jeux morbide, voici la liste des entreprises qui se font de la maille avec le business du réarmement et de la surveillance.

Articles de la même thématique : Police

Gomni

Vacarme en réunion #1 / Émission du 8 septembre 2013
Mutineries en Eure-et-Loire, historique des squat de migrants à Dijon, retour sur l’expulsion d’une boucherie occupée, boite à outils sur les expulsions de logements occupés sans droit ni titre.

Noyade de Check Camara : le procureur protège la police

Le 7 juillet dernier, Check Camara, 18 ans, se fait courser par la police. Le 10 juillet, il est retrouvé noyé dans le canal de Bourgogne. Lundi 20 novembre, le procureur de la République classe l’affaire Check Camara sans suite.

Répression

Pas d’opinion, pas de délit d’opinion, pas de répression