Fascisme

  • Une personne agressée par Génération Identitaire

    Suite au rassemblement du 01/03 contre l’implantation d’un groupe Génération Identitaire à Dijon, des personnes ont été poursuivies, et l’une d’entre elles tabassée par des membres de Génération Identitaire.

  • Qu’est-ce que Génération Identitaire ?

    Du mercredi 27 février au vendredi 1er mars, "Génération Identitaire" a annoncé sa présence à Dijon pour une « Tournée d’implantation ». En cette période difficile pour les groupuscules fascistes, il est important de ne pas les laisser trouver un nouveau souffle en ouvrant une antenne locale à Dijon. Pour mieux les combattre, commencons par mieux les connaitre.

  • Faire barrage contre Génération Identitaire

    Génération Identitaire est un groupe néofasciste, un des actuel porte-voix des idéologies racistes et xénophobes en France. Il veut tenter de s’implanter à Dijon - comme dans d’autres villes - et sera de passage du 27 février au 1er mars 2019.
    Trouvons comment faire barrage contre Génération Identitaire.

  • Ce matin, le fascisme a étendu sa nuit de l’autre côté de la frontière

    C’est une idée qui peut paraître un peu saugrenue, c’est souvent le cas avec ce qui touche à la colonisation, mais la plus grande frontière de l’État français avec un autre état est un fleuve situé quelque part en Amazonie, de l’autre côté de la frontière avec ce petit bout de France, il y a le Brésil. Depuis dimanche 28 au soir, le Brésil a élu Jair Bolsonaro, un ancien militaire de 63 ans à sa tête.

  • 2015-2018 : l’extrême-droite de plus en plus armée

    Depuis plusieurs années, les groupes d’extrême-droite se réorganisent. Corrélé à une forte augmentation de la circulation des armes en France et à une fascisation de la police, on voit des groupes d’extrême-droite s’armer, et parfois passer à l’action.

  • [MàJ 30/04] Les fascistes prennent de la confiance...

    Les évenements organisés par les fachos de tous poils se multiplient à une vitesse inquiètante ces dernières semaines. Alors qu’ils étaient en sommeil, les groupes fascistes commencent à re-pointer leurs sales gueules sur Dijon et alentours. Loin de tomber dans la paranoïa, il ne s’agit pas non plus de se voiler la face.