Festival les Bure’lesques : programme et infos pratiques



Du 5 au 7 août 2022, pour sa 3e édition, le festival de résistance au projet toxique d’enfouissement de déchets radioactifs Cigéo/Bure pose ses chapiteaux à Hévilliers, sur un magnifique terrain vallonné, comme en 2019. À bientôt dans le sud meusien !

Thématique du festival 2022 : l’eau, un bien commun essentiel à préserver.

Plusieurs conférences aborderont cette problématique.
Les impacts de Cigéo, si il est autorisé un jour, seraient considérables sur l’environnement, en particulier sur la ressource en eau. Phase chantier ou fonctionnement, l’Andra, qui prépare actuellement la demande d’autorisation de création de Cigéo, fait pourtant l’impasse sur tout cela. Et plus globalement, quelles conséquences les activités nucléaires ou l’exploitation de cette ressource ont-elles sur la qualité de l’eau dans le monde ?

Il y a aura aussi des points sur l’actualité Cigéo, sur les mobilisations en cours, les recours juridiques, l’historique de la lutte Cigéo/Bure Stop, les enjeux à venir. Et puis nous nous interrogerons collectivement sur le visage que nous voulons donner à notre beau territoire, qui a tant d’atouts à préserver.

Un village associatif vous accueillera tout le week-end : stands d’associations engagées pour la protection de l’environnement et éditeurs.

Programme horaire

JPEG - 2.3 Mo

Détails du programme sur le site du festival.

Le village associatif

Les associations présentes :
Bure Stop
BZL (Bure zone libre)
CEDRA (Collectif contre l’enfouissement des déchets radioactifs)
Compagnie Déchaînée
Crieur Étienne
CRIIRAD (Commission de recherche et d’information indépendantes sur la radioactivité)
Éditions du bout de la ville
EODRA (Élu.e.s opposé.e.s à l’enfouissement des déchets radioactifs)
Front pédagogique
Infokiosque Bure
Infokiosque Nançy
Malettes
MAN (Mouvement pour une alternative non-violente)
MNE (Meuse nature environnement)
Plateau de Saclay
Qaurtier Libre et Bibli Nanara
Réseau "Sortir du nucléaire"
Sud Énergie

Infos pratiques

Comment venir ? Ce n’est pas du tout compliqué. Hévilliers est un petit village à quelques kilomètres de Bure, situé non loin de la nationale 4, à 30 kilomètres des gares de Bar-le-Duc (55) et de Saint-Dizier et Joinville (52) si tu optes pour le train (plus d’infos ici).

Où on dort et qu’est-ce qu’on mange ? Bien sûr, tu pourras planter ta tente sur le site du festival (n’oublie pas la petite laine qui va bien pour les soirées parfois fraîches en Meuse) et tous tes repas seront assurés par deux cantines qui nous régaleront du matin au soir (prix libre et solidaire). Si tu souhaites plus de confort ou t’isoler un peu plus, tu peux aussi retrouver dans la rubrique « Hébergement et cantine » du site (ici) d’autres possibilités en fonction de tes besoins.

Tu sais déjà que tu seras là et tu aimerais filer un coup de main ? Top, ce n’est pas de refus : que ce soit à la cantine, au bar, à la signalisation, au parking, à la propreté, à l’accueil, on prend ! Tu peux d’ores et déjà remplir ce formulaire : https://framaforms.org/je-veux-etre-benevole-aux-burelesques-1655498338

Pour tout renseignement, une seule adresse : info@burefestival.org, n’hésite pas !



Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Ajouter un document

Articles de la même thématique : Nucléaire

Le procès sur l’éboulement mortel au labo de Bure en janvier 2016 a eu lieu

En début de semaine, s’est tenu au tribunal correctionnel de Bar-le-Duc, près de huit ans après les faits, le procès concernant l’effondrement d’une galerie du labo de Bure, le 26 janvier 2016, tuant un conducteur d’engin et blessant un autre ouvrier. Y étaient convoqués des représentants d’Eiffage, employeur pour cette mission, et Antéa France, maître d’œuvre.

Soirée : Le nucléaire ça fait genre

Quelques habitantxs de Meuse et leurs amixs vous proposent une incroyable soirée du genre anti-nucléaire mais pas que ! On va rire, on va danser et on va apprendre des choses sur CIGEO, l’hétérosexualité, les coiffures éternelles et la sous-traitance.

Articles de la même thématique : Bure Stop