Rejoignez les actions du 17 juin contre la réintoxication du monde - ce qui s’annonce !

Pour le 17 juin sont déjà annoncés une série d’actions, blocages, rassemblements, vélorutions, occupations de terres ou de bâtiments aux quatre coins du pays et au-delà. Elles auront lieu sur des forêts, terres cultivables, parcs, friches urbaines réensauvagées ou zones humides menacées.

Depuis la fin du confinement, plus de 150 collectifs, organisations, syndicats, groupes de gilets jaunes et de la jeunesse climatique, zads et territoires en lutte ont rejoint l’appel à agir le 17 juin contre la réintoxication du monde.
La dynamique du 17 juin se veut absolument complémentaire de ce qui se passera le 16 juin sur le front de la solidarité avec les soignant.e.s ainsi que des manifestations en cours contre les violences policières et le racisme systémique. Il n’y aura pas de désintoxication du monde possible sans justice sociale ! Nos combats doivent se poursuivre sur ces différents fronts.

Pour le 17 juin sont déjà annoncés une série d’actions, blocages, rassemblements, vélorutions, occupations de terres ou de bâtiments aux quatre coins du pays et au-delà. Elles auront lieu sur des forêts, terres cultivables, parcs, friches urbaines réensauvagées ou zones humides menacées. Elles cibleront des usine s de pesticides ou des unités d’élevage intensif, des aéroports, des plates-formes Amazon, des projets de construction routière, de centre commerciaux ou de numérisation accrue de nos existences...

Nous désirons que le 17 juin soit, après le confinement, la première étape d’un nouveau cycle d’action en vue de faire chuter drastiquement la nocivité globale des activités du capitolacène sur le vivant ! Il est maintenant avéré qu’aucune crise, aussi grave soit-elle, ne fera dévier ce gouvernement e t les lobbys agro-industriels, aéronautiques, chimiques ou nucléaires qui guident ses politiques du nihilisme absolu de leur obsession économique. A nous d’agir et d’y mettre fin !

Vous pouvez consulter la liste en cours des actions et mobilisations publiques par départements et villes ici .

Pour en annoncer de nouvelles : 17juin@riseup.net

Pour suivre les différentes actions en cours lors de la journée du 17 juin : suivez les hashtags # Agir17Juin #StopReintox#mondedapres sur twitter, 17juin.noblogs.org ou encore ici pour facebook.

[MàJ] 17 juin : action à Dijon !

« Mercredi 17 juin nous répondrons à l’appel national à agir contre la réintoxication du monde. Nous souhaitons mettre en avant d’autres manières de vivre la ville, de ne pas nous laisser déposséder de nos quartiers et des quelques espaces de respirations qui subsistent. »

16 juin


Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Ajouter un document

Articles de la même thématique : Pollution

Dixième vigie citoyenne mensuelle concernant le CEA-Valduc

Mardi 17 novembre, les lanceurs d’alerte du « Collectif Bourgogne-Franche-Comté pour l’abolition des armes nucléaires », munis de leurs masques et de leurs attestations de déplacement dérogatoires, ont profité de leurs achats de première nécessité ou de leur activité physique à Dijon pour faire valoir leur cause.

Articles de la même thématique : Luttes territoriales

Résumé d’un arpentage de « Rage de Camp »

L’arpentage est une méthode de lecture collective issue de la culture ouvrière. À la Zad du Carnet, nous avons arpenté ce 30 octobre le livre « Rage de Camp » qui fait un retour d’expérience sur l’organisation d’un campement autogéré, anticapitaliste et anti-autoritaire. Un livre utile pour celleux qui veulent s’organiser sur une Zad !

[Besançon] Le GEEC s’installe aux Vaîtes (Groupe des Epouvantails En Colère)

Ce mardi 17 novembre, jour de l’appel à une deuxième vague d’action contre la réintoxication du monde, l’association Les Jardins des Vaîtes, a appelé jardinièr·es et ami·es des Jardins des Vaîtes à déposer banderoles et épouvantails aux Vaîtes. Une occasion de réaffirmer notre volonté de préserver ce poumon vert en coeur de ville, avec ses jardins, ses zones humides, ses habitant·es humains et non humains.