Sur les Gilets Jaunes, l’État et le fascisme – lettre d’Antonin Bernanos

Incarcéré depuis près de 6 mois après une plainte d’un militant identitaire, Antonin Bernanos nous fait parvenir une lettre depuis la prison de la Santé.

Je vous écris depuis la maison d’arrêt de la Santé, où je suis incarcéré dans le cadre d’une procédure judiciaire ouverte le 18 avril dernier à l’encontre de plusieurs personnes et militants antifascistes, suite à une confrontation ayant opposé des antifascistes à des militants d’extrême droite. Cela fait près de six mois que je suis enfermé, six mois au cours desquels j’ai subi différents types de pressions de la part de l’institution judiciaire et de l’administration pénitentiaire. J’ai dans un premier temps été écroué à la maison d’arrêt de Fresnes, où la direction m’a placé sous le régime de l’isolement médiatique en raison de mon appartenance à des « mouvances radicales et violentes d’extrême gauche ». J’ai été ensuite transféré du jour au lendemain à la Santé, en transit pour un transfert dans un établissement sécurisé en dehors de l’Île-de-France — puisque je bénéficierais, selon la direction interrégionale des services pénitentiaires de Paris, de « soutiens extérieurs pouvant nuire à la sécurité des établissements franciliens ». Par ailleurs, il y a deux mois, la juge des libertés et de la détention en charge de mon dossier a ordonné la fin de ma détention provisoire et ma remise en liberté, décision aussitôt annulée par une cour d’appel aux ordres du parquet de Paris, qui a mobilisé son attirail judiciaire pour empêcher ma libération. Cet acharnement, assez typique de la justice et de l’administration pénitentiaire, est exercé à mon encontre alors que toutes les autres personnes incriminées ont été libérées et placées sous contrôle judiciaire, et qu’il n’existe aucun élément dans le dossier permettant de m’associer d’une quelconque façon à l’affrontement. Aucun élément, sauf la déclaration d’un militant identitaire, Antoine Oziol de Pignol, hooligan du Kop of Boulogne, au sein du groupe de la Milice Paris, militant actif de Génération identitaire, et proche du groupuscule nationaliste des Zouaves Paris, avec qui il était au moment de l’affrontement. Ce dernier a donc porté plainte et s’est constitué partie civile, affirmant reconnaître des militants antifascistes parmi les auteurs des violences dont il aurait été victime, et déclarant que je faisais partie du groupe qui a mis en déroute ses camarades et lui-même le soir des faits.

Sur les Gilets Jaunes, l’État et le fascisme – lettre d’Antonin Bernanos

Incarcéré depuis près de 6 mois, Antonin Bernanos nous fait parvenir une lettre depuis la prison de la Santé.



Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Ajouter un document

Articles de la même thématique : Antifascisme

[Haute-Saône] Fondremand : Le solstice néo-nazi aura-t-il lieu ?

En Haute-Saône le solstice néo-nazi organisé par Terre & Peuple à Fondremand et prévu le samedi 20 juin mais aura-t-il lieu cette année ?

Pour l’ouverture d’un centre social autogéré en banlieue de Dijon

Un centre social c’est quoi ? Et comment ça marche l’autogestion ? À destination des personnes précaires, pour se retrouver, pour s’entre-aider, pour apprendre à vivre sans le capitalisme et continuer à mener les luttes... la Mistoufle FA veut ouvrir un centre social autogéré et elle a besoin de coups de pouce.

Conférence/Discussion sur le racisme anti-asiatique (REPORTÉ)

Le groupe La Mistoufle-FA organise une conférence dans le prolongement de sa lutte Antifasciste et Antiraciste. Pour l’occasion Jean-Victor Rath, militant politique, sera présent pour parler des racismes dans le milieu Queer et dans la société réactionnaire actuelle.

Articles de la même thématique : Gilets Jaunes

Sortie du livre « La révolte des Gilets jaunes - Histoire d’une lutte de classes »

Le collectif Niet !éditions a le plaisir de vous annoncer la sortie de « La révolte des Gilets jaunes - Histoire d’une lutte de classes » du collectif Ahou ahou ahou, ainsi que celles de 3 livrets photos autour des luttes actuelles. Ces 4 bouquins sont disponibles à partir du 12 juin, en librairie et dans les lieux militants.

[Lons-le-Saunier] Manif des gilets jaunes : trois personnes en garde à vue

A la suite des rassemblements de ce samedi, trois personnes ont été arrêtées et placées en garde à vue au commissariat de Lons le Saunier.

Les manifestations du samedi sont de retour !

Samedi 16 mai à Dijon et Lons-le-Saunier : reprise des hostilités, par paquets de 10 pour l’instant...