Contre-culture

  • Free party de Lieuron : « Nous, associations de réduction des risques, soutenons Techno+ »

    Nous, associations de réduction des risques, apportons notre soutien sans réserve à l’association Techno+, victime d’une campagne de désinformation et de dénigrement.
    En ce début d’année et alors que les hésitations du gouvernement sur la gestion de la crise sanitaire s’accumulent et que la campagne de vaccination piétine, c’est sur la free-party de Lieuron que s’est jeté un acharnement médiatique et politique frôlant la chasse aux sorcières.

  • Des enfants qui apprennent sans école.

    Des enfants qui apprennent sans école cela nous paraît fou-dingue, nous avons peine à l’imaginer. Aurions-nous oublié que l’être humain est une bestiole extraordinaire conçue physiologiquement et biologiquement pour apprendre perpétuellement ? Et/ou peut être que l’enfant est un être humain...

  • The Chomeuse go on // Lutter par l’image

    Face au matraquage de la pub et des médias, notre collectif « THE CHOMEUSE GO ON » essaie de contribuer à un imaginaire populaire et engagé. Pour cela, nous proposons sur notre site une série de créations.

  • The World is Over ! ou pas. Cela dépend de toi.

    The World is over ! ou pas. Cela dépend de toi. Un référendum sonore pour remettre en cause le dogme dicté par l’instinct de survie : la permanence de l’humanité ? Un détournement de The War is Over ! avec des airs post-situ... Ou comment une certaine forme d’art peut devenir un outil pour hacker la realité. Autremenent dit comment à l’air du story-telling écrire en musique ses histoires. Cette compilation de 10 h de musique horsnorme a débuté en work-in-progress le 1er avril 2020 et depuis le 23 juin elle est dispo en téléchargement gratuit. Face A pour arrêter l’humanité et Face B pour continuer.

  • L’agit-prop de la pandémie

    Affiches, autocollants et graffitis du monde entier, une liste d’œuvres d’art et de messages militants qui sont venus redécorer les rues désertes de nos villes en ces temps de crise sanitaire liée au Covid-19. Autant de messages passionnés qui prouvent que, plus que jamais, il n’y aura pas de retour à la normale.

  • Les squatting days, 10 jours de culture autonome à Freiburg

    Du 19 au 29 octobre, le centre social autonome KTS à Freiburg fête ses 25 bougies ! A cette occasion, les squatting days, avec plus d’une semaine chargée de fête, discussions et actions, appelée par delà les frontières pour se rencontrer, renforcer les liens entre les espaces autonomes et continuer à squatter.

0 | 10 | 20