Médias officiels

  • Les classes populaires sont effrayantes ! L’Est Républicain préfère rencontrer des fantômes

    Les médias dominants ne savent plus quoi inventer pour détourner la population des luttes sociales. A l’heure où la crise économique se fait durement ressentir au sein de nos classes populaires, qui souffrent en silence, le journal du Crédit Mutuel (L’Est Républicain) accorde une page entière à une « enquête » sur les fantômes dans le château de Châtenois (88) dans l’édition du samedi 7 août.

  • Esprits libres et révoltés, au prix de la boue, des murs, et du sang

    La semaine dernière, un comtois incarcéré à Nancy a été admis aux urgences dans un état grave. Un incendie venait de se déclarer dans sa cellule, sans que l’on sache encore les circonstances exactes de ce sinistre. Condamné en première instance pour avoir détérioré une antenne-relais dans le Jura en avril 2020, cet énième incident s’inscrit comme l’épilogue d’une longue et odieuse chronologie. Le traitement policier, judiciaire, et médiatique, qui lui a été réservé, apparaît bien sur comme une évidente infamie. Mais c’est aussi le symptôme d’un système, dont la monstruosité se dessine à travers le temps et les résistances. Loin des plateaux-télés et autres directs sur les réseaux sociaux, c’est ainsi que sont réellement traités les contestataires les plus résolus et prolifiques.

  • Free party de Couchey : « Free music for Free People »

    Retour sur la free party qui a été organisée ce week-end dans un entrepôt désafecté dans la zone industrielle de Couchey (21), évènement qui a fait couler beaucoup d’encre dans la presse et a eu droit à quelques passages dans les JT. Comme à chaque fois, les informations qui sont diffusées sont manipulées et répétées sans vérification des sources. C’est pourquoi nous - organisateurs, organisatrices - souhaitions donner notre vision sur ce qui s’est passé.

  • [Côte-d’Or] Le Bien Public plus pro-flic que les flics

    Depuis deux semaines un mouvement contre les violences policières d’une ampleur inégalée agite la France. Déclenchée par l’opposition à la loi « sécurité globale » et alimentée par des révélations en (...)

  • La Gazette des confiné·es #12 - Autonomie alimentaire, contrôle de l’info et carte tricolore

    Sauver les apparences quand les faits vous échappent, c’est ce à quoi s’emploient Philippe, Borne et Véran. Sommés par le château de remettre tout en marche, ils occupent sans compter presque tous nos écrans. « Masques et tests manquent ? C’est bien embarrassant. Vite ! publions une carte des départements. Génératrice de stress, c’est l’intention qui compte. Croyez-nous sur parole, elle sera prête à temps. Comme nous aimons la presse, se trouvent à notre adresse les meilleurs « fact-checking » sur le confinement. Cette sélection vous choque ? Vous la dites orientée ? Montrez-nous vos papiers ! Quittez Bure prestement ! »

  • La presse locale : le PQ Régional ?

    La Presse Quotidienne Régionale (PQR) est un acteur majeur de la démocratie. Mais qu’en est-il lorsque les journaux sont soumis à des mainmises bancaires ? C’est notamment le cas du « Bien Public », célèbre canard de Côte d’Or. Et si on interrogeait les intérêts privés du BP ?

  • Comparution immédiate : le mépris du Bien Public

    Alors que deux personnes se retrouvent condamnées à des peines démentes pour avoir simplement alimenté un feu sur la voie publique, le Bien Public ne trouve rien de mieux à faire que de les mépriser en des termes humiliants.

0 | 10