Racisme

  • [Strasbourg] Podcast « À nos mort.e.s »

    Le 31 octobre 2020, à l’occasion de Samhain, un moment suspendu entre la vie et la mort, entre le jour et la nuit, nous avons voulu célébrer nos mort-es à la Pigeonne, le squat queer féministe antiraciste de Strasbourg.
    Iels n’auront pas notre tristesse. Transformons nos deuils en force et nos rages en puissances. Nous avons lu et diffusé les réponses à notre appel à créations militantes, fictives, poétiques. Ces textes ou sons célébrent de manière politique nos mort-es assassiné-es ou suicidé-es, victimes du sexisme, du racisme, de la transphobie et de la transmysogynie, de la putophobie et de la queerphobie.

  • [Strasbourg] Appel à textes pour célébrer nos mort-es

    Nos mort-es sont politiques ! Chaque année, nous comptons nos mort-es suicidé-es, assassiné-es, silencié-es par féminicides, crimes racistes, transphobes, queerphobes et putophobes. Écrivons pour les célébre, iels n’auront pas nos mort-es, iels n’auront pas nos vies !

  • [Die] Dans nos campagnes la police se lâche.

    Un sans-papiers a été violemment interpellé mercredi matin, 23 septembre, au marché de Die, après que les gendarmes aient tenté de le contrôler et verbaliser pour non port du masque. Un de ses amis réagit.

  • Portland, 75e jour de soulèvement

    Gwenola Ricordeau témoigne de ce qu’elle a pu observer entre le 27 et le 29 juillet à Portland, où la révolte est continue depuis l’assassinat de George Floyd par la police.

  • Solidarité avec les habitant·es des Grésilles

    Poubelles incendiées, voitures dégradées, tirs de coups de feu, armes lourdes, les images circulent abondamment et attisent tous les fantasmes. En plein mouvement contre le racisme et les violences policières, c’est l’actualité idéale pour brouiller les cartes, redorer le blason de la police et raviver le racisme envers les habitant·es de certains quartiers comme celui des Grésilles.

0 | 10 | 20 | 30