Appel contre la réintoxication du monde II

Après la vague d’actions du 17 juin initiées depuis Notre-Dame-des-Landes, une seconde devait avoir lieu le 17 novembre, elle est reportée au 17 du mois qui succèdera au confinement.

A tous les collectifs engagés dans les actions contre la réintoxication du monde :

En ces premiers jours de reconfinement, le tempo du pays se synchronise encore un peu plus sur une spirale sécuritaire et autoritaire globale. Alors que dans nos vies, tout ce qui déborde de la raison économique sera supposé enfermé, en face, les pires industries de la planète vont quant à elle continuer à aggraver son dépeçage. L’urgence d’agir et la nécessité de se coordonner pour leur faire face devraient s’imposer.

Nous pressentons pourtant bien qu’il va être diablement malaisé pour les diverses actions collectives pensées pour le 17 novembre de se déployer pleinement : difficultés pour l’instant à se réunir pour s’organiser ; difficultés à se rassembler et à agir le jour même…

Nous appelons en ce sens dès aujourd’hui à se projeter sur un déclenchement à plein régime de la seconde vague d’action contre la réintoxication du monde un 17 du mois après déconfinement avec le temps de préparation nécessaire.

Ceci étant, les groupes locaux signataires ont toute autonomie d’action et tant mieux si certains se sentent en capacité de mener des actions adaptées même à échelle restreinte dès le 17 novembre.

Nous estimons en tout cas crucial d’assumer la nécessité, même pendant le confinement, de maintenir des espaces d’organisation politiques et publics, des liens sensibles et pas seulement des “sorties” dédiées au travail et la consommation. Nous invitons en ce sens les différents collectifs et orgas impliqués qui le souhaitent à tenir le 17 novembre des formes d’assemblées en plein air (parcs publics, places, hangars, halle de marchés) avec les précautions nécessaires afin de penser la situation et les possibilités d’actions collectives dès que les circonstances le permettront.

Nous invitons aussi a minima les groupes impliqués dans le 17 novembre à visibiliser ce jour là d’une manière ou d’une autre – banderoles, collages, communiqués… – les entreprises, projets et secteurs de productions toxiques qu’il leur semble crucial de cibler. N’hésitez à pas le moment venu à nous informer de vos initiatives pour le 17, nous pourrons leur donner de l’écho à travers le site et les pages communes. On ne saurait trop recommander une attention particulière vis à vis de ceux – amazon, autres gafa and co – qui s’engraissent de la période et y voient l’opportunité d’imposer à vitesse accélérée le modèle d’un monde sans contact et durablement irrespirable. Rappelons à ce propos que le 17 novembre 2020 sera aussi le second anniversaire de la naissance du mouvement des gilets jaunes, surgissement historique qui était parvenu à bouleverser considérablement le champs politique et les manières de se relier les uns aux autres, au dehors. C’est de ce type d’inventivité et de détermination partageable que nous aurons de nouveau besoin dans les mois à venir pour renverser la vapeur et retrouver du souffle.

Nous proposons le 18 novembre à 18h une réu en visio avec le plus grand nombre possible de collectifs signataires pour penser la vague d’action post-confinement. Nous vous enverrons les infos pratiques quelques jours avant.

A bientôt, dans les rues, sur les zones industrielles, au coeur des bois et des champs…

En attendant prenez soin de vous et de vos proches !

le groupe de coordination du 17 novembre

17nov@riseup.net

PNG - 9.5 Mo


Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Ajouter un document

Articles de la même thématique : Luttes territoriales

Résumé d’un arpentage de « Rage de Camp »

L’arpentage est une méthode de lecture collective issue de la culture ouvrière. À la Zad du Carnet, nous avons arpenté ce 30 octobre le livre « Rage de Camp » qui fait un retour d’expérience sur l’organisation d’un campement autogéré, anticapitaliste et anti-autoritaire. Un livre utile pour celleux qui veulent s’organiser sur une Zad !

[Besançon] Le GEEC s’installe aux Vaîtes (Groupe des Epouvantails En Colère)

Ce mardi 17 novembre, jour de l’appel à une deuxième vague d’action contre la réintoxication du monde, l’association Les Jardins des Vaîtes, a appelé jardinièr·es et ami·es des Jardins des Vaîtes à déposer banderoles et épouvantails aux Vaîtes. Une occasion de réaffirmer notre volonté de préserver ce poumon vert en coeur de ville, avec ses jardins, ses zones humides, ses habitant·es humains et non humains.

Articles de la même thématique : Bétonisation