L’équivalent de la loi AVIA dans sa pire version votée au parlement européen



Alors que toute la presse s’insurge de Trump silence radio sur la loi « anti-terroriste » qui annonce un problème de censure bien plus important.

Le Parlement européen a voté le règlement dit « anti-terroriste ». Ce nouveau règlement obligera l’ensemble des acteurs de l’Internet à censurer en une heure n’importe quel contenu signalé comme « terroriste » par la police, et ce sans intervention préalable d’un juge.

Il n’est pas compliqué de s’imaginer à quel point, vu le vaste univers que représente internet, demander aux plateformex de supprimer un contenu douteux en une heure de temps va entraîner des censures à grande échelle. En effet il est évident que les plateformes préféreront censurer facilement par précaution pour éviter la moindre sanction.

Ci-dessous deux articles à retrouver sur le site de la quadrature.net.

08/01/2021 - Règlement terroriste : le parlement européen doit s’opposer à la censure sécuritaire
12/01/2021 - Règlement terroriste : la commission LIBE vote pour la censure sécuritaire



Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Ajouter un document

Articles de la même thématique : Surveillance, fichage

Classer pour dominer : petite histoire critique du fichage en France

Comment expliquer que les pratiques actuelles de fichages aient pu émerger et s’ancrer si profondément dans les rouages de l’administration au point qu’elles échappent à tout véritable contrôle ? Nous revenons ici, sans prétention d’exhaustivité, sur l’évolution à travers le temps du fichage en France.

Plainte collective contre la Technopolice

La surveillance de nos rues est devenue totale : vidéosurveillance généralisée, fichage de masse, reconnaissance faciale et détection automatisée de comportements. Pour mettre un coup d’arrêt à cela, nous lançons une plainte collective contre le ministère de l’intérieur.

Articles de la même thématique : Surveillance informatique

Résistance face à la numérisation de nos territoires

Ce texte écrit par le collectif Écran total est un appel à créer partout où c’est possible des comités de soutien aux inculpés du Limousin et autres inculpés accusés d’atteintes aux infrastructures du numérique.

TutoRadio : Se fabriquer une clé TAILS

Une clé TAILS, c’est pas un gadget qu’on voit dans les séries d’espionnage, c’est un outil bien pratique et pas compliqué à utiliser au quotidien qui permet à tout un chacun.e d’aller sur n’importe quel ordinateur sans laisser de traces !