Les gilets noirs, le collectif La Chapelle Debout et Droits Devant ont envahi le Panthéon !

Nous, immigré.e.s sans-papiers, habitant.es des foyers, locataires de la rue, on est là pour exiger que le 1er ministre donne des papiers à tous les occupant.e.s et tout.e.s les sans-papiers de France.

Vendredi 12/07 , plusieurs centaines de personnes occupent le Panthéon pour demander la régularisation des personne sans papiers . L’occupation a duré quatre heures avant d’être expulsées par la police .
37 personnes ont été interpellées, 21 étrangers en situation irrégulière conduits en centre de rétention.

Samedi une manifestation avait lieu pour demander leur libération .
Voir le suivi

C’est la troisième grosse action des « Gilets Noirs » - ce collectif a fait parler de lui en mai en occupant un terminal de l’aéroport de Roissy , puis le 12 juin c’était le siège du groupe Elior à La Défense.

JPEG - 169.2 ko

Voir en ligne : Les gilets noirs, le collectif La Chapelle debout et Droits Devant ont envahi le Panthéon !


Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Ajouter un document

Articles de la même thématique : Squats - Expulsions

Libérons Anton - Vague de répression à Tweebosbuurt

25 personnes ont été arrêtées, 3 squats ont été expulsés, des personnes frappées par la police, agressées par des individus inconnus. Une personne va probablement être déportée dans un pays ou sa vie est directement menacée. Ceci est un appel a l’aide ! Pour demander la libération de Anton, appel à rassemblement le 12/02 devant l’ambassade hollandaise la plus proche de chez vous.

Une semaine contre les frontières et pour de nouvelles solidarités

Programme complet de la Semaine sans Frontières qui aura lieu à la mi-novembre dans tout Dijon : projections, discussions, fête et moments de rencontre avec des collectifs parisiens.

[Fil info] Ouverture d’un nouveau lieu de vie pour les réfugiés à Dijon

Ce dimanche matin à l’aube, les anciens habitants de la CPAM de Chenôve, qui vivaient depuis leur expulsion le 9 septembre dernier sur le chemin des cailloux, un terrain vague le long de la rocade, ont décidé d’officialiser leur installation dans un nouvel immeuble vide.

Articles de la même thématique : Violences policières

Vers une abolition de la police ?

Le mouvement international contre le racisme et la violence de la police a révélé l’existence de quelques organisations aux États-Unis dont l’objectif est d’abolir la police. C’est le moment de s’y pencher de plus près et de s’en inspirer.

Fête de la musique aux jardins de l’avenue de Langres

Fête de la musique libre et pirate contre les violences policières Aux jardins libérés de l’avenue de Langres
Il y a un (...)

Les violences policières ne sont qu’une partie des problèmes suscités par l’existence de la police

À l’heure où des manifestations massives animent les États-Unis contre les violences policières racistes, résonne le slogan « abolish the police ». En France, les revendications autour de la police visent en général davantage l’arrêt de certaines pratiques policières (clé d’étranglement, plaquage ventral, contrôles au faciès, etc.) que l’abolition de l’institution policière elle-même. Acta.zone a sollicité Gwenola Ricordeau pour nous éclairer sur cette revendication et ses implications concrètes.