Opération Pages Blanches : 1013 affiches publicitaires enlevées à Dijon dimanche par Extinction Rébellion.



Le groupe local dijonnais d’Extinction Rébellion a réalisé ce dimanche 22 mai une nouvelle action d’ampleur ! Plus de 1000 affiches publicitaires des abris de bus et des sucettes (panneaux tournants) ont été enlevés dans la journée. En plus du centre-ville, l’ensemble de l’agglomération a été couvert avec notamment : Longvic, Chenove, Quetigny, Talant, Saint-Apollinaire, Marsannay, Fontaine d’Ouche, Chevigny-Saint-Sauveur.

A travers cette action nous souhaitons lancer un message fort à la mairie de Dijon et au maire François Rebsamen : pas de renouvellement en Octobre 2022 de la délégation d’exploitation du mobilier urbain auprès de Clear Channel ou de tout autre fournisseur privé. Nous voulons l’arrêt des publicités dans l’espace public, ou, à minima, la limitation de ces dernières à la promotion de commerces locaux ou d’accès à la culture (livres, festivals...).

D’autres villes en France, comme Grenoble, ont choisi cette voie. Pourquoi la capitale de Bourgogne-Franche-Comté ne pourrait-t-elle pas également faire ce choix ?

Nous adressons également notre message à Clear Channel : vous n’êtes plus les bienvenus à Dijon. Nous allons contacter l’ensemble de vos clients en leur indiquant le nombre de publicités retirées pour leurs marques. Nous allons aussi leur expliquer qu’à chacune de leurs futures campagnes dans notre métropole nous retirerons de nouveau leurs publicités.

Quant aux raisons qui nous poussent à agir de la sorte, elles sont nombreuses :

  • Pollution visuelle généralisée avec plusieurs milliers de publicités visualisées par chaque français.es quotidiennement,
  • La publicité propage des idéologies néfastes : sexisme, éthnocentrisme, culte de l’apparence, du « tout, tout de suite », compétition, matérialisme, conformisme, violence, maigreur et jeunisme,
  • La publicité ne profite qu’à une minorité : en France, 672 annonceurs effectuent à eux seuls 80 % des investissements publicitaires dans les médias nationaux. Rapporté aux 3 millions d’entreprises françaises, cela donne donc moins de 2 entreprises sur 10 000 ayant la capacité d’être largement visibles du grand public,
  • La publicité pousse à la surconsommation et au gaspillage avec toutes les terribles conséquences écologiques que ces comportements entrainent. Pourtant, aujourd’hui, les experts du GIEC nous donne à peine 3 ans pour agir radicalement afin d’éviter une catastrophe humaine planétaire.

Ce n’est pas notre première action antipublicité à Dijon et ce ne sera pas la dernière. Nous appelons tou·tes les citoyen·nes dijonnais•es à nous rejoindre pour nous réapproprier l’espace public et pour lutter face aux urgences environnementales et sociales.

Si vous souhaitez participer à nos actions ou juste nous rencontrer autour d’un moment convivial pour des discussions/débats enflammés mais bienveillants, n’hésitez pas à nous contacter : xrdijon@protonmail.com.

Face à l’extinction, la rébellion !

PNG - 2.7 Mo


Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Ajouter un document

Articles de la même thématique : Pollution

Articles de la même thématique : Publicité

24h d’occupation XR à Besançon

Pendant 24h ce weekend, le mouvement écologiste Extinction Rébellion (XR) a occupé la place de la Révolution, au centre-ville de Besançon.

Dijon, cité de la gastronomie et de l’incitation à la malbouffe

Sérieusement, est-ce que des publicités pour Mc Donald, Quick, Heineken et autres hamburgers ont leur place dans une « cité de la gastronomie » ? À regarder les rues au quotidien, il serait plutôt judicieux de parler de « Dijon, cité de la gastro »...