Surveillance et smartcity dans TECHNOPOLIS de Mayday [radio canut]



Déploiement de la 5G, drones, reconnaissance faciale, capteurs sonores, big data, GAFAM et transformations mercantiles de la ville, l’enfer est sur terre, il est souvent bardé de technologie et on peut toujours le faire reculer.

Cette semaine Mayday donne la parole à ceux qui bossent depuis des années sur ces questions. Felix Treguer de la Quadrature du net nous présente les technologies de surveillance aujourd’hui déployées dans l’espace urbain et plus globalement cette tendance qu’ont les gouvernements à trouver des solutions aux problèmes qu’ils se posent dans la course à l’innovation. Matthieu Adam et Hervé Rivano reviennent sur l’idée de smartcity à partir de la capture des données par les GAFAM notamment. Une captation qui produit des transformations dans la production de la ville dont ils parlent plus largement dans l’ouvrage « le capital dans le cité » qui vient de sortir aux éditions Amsterdam http://www.editionsamsterdam.fr/le-capital-dans-la-cite/

Le Podcast

Enfin, il est aussi question d’illectronisme, d’Amishs et de personnes en lutte contre la 5G et son monde.


P.-S.

Depuis la rentrée de septembre, on a aussi voulu montrer que le caca est politique, que nos vestiges sont multiples, que nos peaux se lisent et qu’on est toujours mieux à vélo dans l’espace de la ville.

Vous pouvez réécouter toutes ces émissions (et d’autres) ici : https://audioblog.arteradio.com/blog/98875/mayday

et c’est en direct tous les mercredis à 18h sur RADIO CANUT


Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Ajouter un document

Articles de la même thématique : Videosurveillance

Une cartographie participative de la videosurveillance à Auxerre

L’assemblée populaire d’Auxerre a récemment mis en ligne une cartographie participative des caméras auxerroises. « Les caméras de videosurveillance permettent la mise en œuvre d’une surveillance de masse et d’une surveillance ciblée forcément discriminatoire. Face à ces enjeux de surveillance de masse, la cartographie des caméras est notre première arme. »

Articles de la même thématique : Smartcity

Marche des fiertés : Dijon s’est payé une pride apolitique honteuse

La ville de Dijon nous offre sur un plateau d’argent une pride toute chantante et dansante et on se demande s’ils veulent s’excuser pour les dernières années de cassage de mobilisations un tant soit peu queers et féministes qui ne soient pas à 100% libérales. On se demande aussi si c’est encore possible d’être « Queer, véner et révolutionnaire » ou si la révolution ne sera finalement pas « queer ».
Une marche de la honte des fiertés haute en couleurs, à l’arc-en-ciel bleu blanc rouge, jaune moutarde, jaune syndicaliste, rouge socialiste et aussi blanc bourgeois ou encore bleu océan où il ne faut pas faire de vagues...

Le mythe participatif de la Smart City et de sa surveillance

La smart city en fait rêver certains. Les ingénieurs qui la convoitent parlent dorénavant d’une « citoyenneté augmentée ». Mais loin d’apporter l’idéal démocratique tant promis, les dispositifs technologiques ne font que renforcer la surveillance de l’espace public.