Sale temps pour les capitalistes : Rabasse.info rejoint le réseau Mutu pour relayer les luttes de Franche-Comté !

Antennes-relais



Articles liés

  • [Besançon] Des nouvelles de Boris & un fauteuil de compet’

    Boris, incarcéré car accusé d’avoir incendié une antenne relais, est grièvement blessé par un incendie dans sa cellule. Après un acharnement justicio-médical, il obtient finalement d’être placé en centre de réadaptation.

  • Résistance face à la numérisation de nos territoires

    Ce texte écrit par le collectif Écran total est un appel à créer partout où c’est possible des comités de soutien aux inculpés du Limousin et autres inculpés accusés d’atteintes aux infrastructures du numérique.

  • Soutien à Boris

    Notre camarade Boris est incarcéré à la prison de Nancy Maxéville depuis septembre 2020 pour avoir brûlé une antennes relais 5G lors du premier confinement. Communiqué de solidarité du groupe bisontin de la Fédération anarchiste.

  • [Besançon] Boris sort du coma

    Depuis environ deux semaines, Boris n’est plus sous sédation, cela signifie qu’il sort progressivement du coma artificiel. Son parcours de soin comme celui face à la justice risque d’être (...)

  • Attaque policière en Limousin : solidarité avec La Bogue et les inculpé·e·s

    Suite aux perquisitions et arrestations du mardi 15 juin, qui ont eu lieu en Creuse et Haute-Vienne, la police s’est beaucoup interessée au site local du réseau mutu : labogue.info. Différents sites du réseau ont souhaités apporter leur solidarité avec les inculpés et défendre les médias participatifs.

  • Esprits libres et révoltés, au prix de la boue, des murs, et du sang

    Condamné pour avoir détérioré deux antennes-relais dans le Jura, B., incarcéré à Nancy a été admis aux urgences dans un état grave après qu’un incendie se soit déclaré dans sa cellule. Retour sur le traitement policier, judiciaire et médiatique infamant qui lui a été réservé.

  • #32 Valse anti-terroriste sur un plateau

    Mardi 15 juin, 7 camarades se sont fait·es kidnapper par la SDAT. Iels sont accusé·es d’association de malfaiteurs pour avoir incendié des antennes relais et des véhicules Enedis. Tout comme leurs voisin·es, on les soutient !

0 | 10